Mer et Monde : le souffle des baleines

C’est mon premier voyage au Canada. En Septembre, pour les couleurs. Notre petite boucle de 15 jours nous mène à travers les immanquables du Québec. Le « highlight » de ce voyage ? Notre séjour de 2 nuits au camping « Mer et Monde », dans les environs de Tadoussac.

Cet endroit m’intrigue depuis longtemps. D’abord, voir des baleines dans un fleuve, c’est quelque chose de plutôt incongru, non ? En plus, se dire qu’il est possible de les voir de la berge, c’en est trop, il faut que l’on vérifie cela par nous-mêmes ! S’agit-il d’un superbe coup marketing de la part de l’établissement ou cet endroit est-il vraiment hors du commun ? J’allais le vérifier assez rapidement.

Nous arrivons là-bas en fin de journée. La route depuis notre étape précédente a été longue. Nous avons une minuscule voiture et nous sommes chargés comme des mulets avec notre matériel de camping et nos affaires de voyage. Mais nous y voilà, il fait encore jour et il fait plutôt beau. C’est déjà ça !

Premier ressenti : l’entrée ne paye pas vraiment de mine, on ne voit même  pas le Saint-Laurent depuis l’accueil du camping… ce serait donc vraiment un coup marketing alors ?

La personne de l’accueil nous indique l’emplacement de notre plateforme. Il faut se garer un peu plus bas et s’y rendre à pied avec notre matériel.

Et là… il ne faut pas se fier aux apparences, qui sont parfois trompeuses, et l’habit ne fait pas le moine ! En effet, derrière les buissons qui longent le parking, apparait alors une longue bande de roches, juste au bord de l’eau. Le Saint-Laurent est là, à nos pieds ! On vient de faire la découverte d’un trésor bien caché et on se sent privilégiés de pouvoir passer la nuit là, dans cet environnement, avec ce sentiment d’être seuls au monde. Quelques plateformes en bois sont disséminées çà et là au bord de l’eau. Chacune avec son espace pour le feu et sa table de pique-nique. C’est superbe. La vue sur le fleuve est plongeante. Ok, ce n’est peut-être pas tant un coup marketing… mais nous n’avons pas encore vu de baleines !…

On s’installe. On amarre la tente à la plateforme. Là où nous sommes installés, pas d’abri contre le vent qui pourrait souffler du large. Il vaut mieux bien attacher notre maison sous peine de finir dans le Saint-Laurent ! Le montage de la tente est long et laborieux : entre 2 sardines, notre regard divague vers le Saint-Laurent pour essayer d’apercevoir des baleines.


Questions les plus fréquentes sur les baleines, c’est par ici 😉


Au fur et à mesure de notre installation, la lumière change. Le soleil se couche, la roche se teinte de rose et d’orangé, le ciel danse dans ses couleurs or : c’est magnifique ! Nous nous installons sur les rochers, jumelles pendues au cou et observons. Il y a de la vie là-dedans : l’eau froide clapote, ce sont des phoques qui s’agitent au bord de la rive. Plus loin, on voit une sorte d’aileron sortir de l’eau. Une baleine ?! Oui, oui, c’est bien une baleine ! Nous sommes assis là, au coucher du soleil, en train de déguster notre pizza et nous voyons une baleine. C’est incroyable !

Un peu plus tard dans la soirée, alors que nous commençons à manquer de doigts pour compter les cétacés, direction le bloc sanitaire. Je croise un lapin, puis un autre et encore un autre. Après les phoques et les baleines, j’ai l’impression d’être Blanche Neige au milieu de tous ces animaux qui sortent de nulle part !

Je profite de cette escapade pour aller explorer les tentes Prêt-à-camper, vous savez, cette nouvelle de formule qui vous permet de camper au cœur de la nature, mais avec tout l’équipement fourni, aussi bien pour dormir que pour faire votre popote. Elles sont installées un peu plus en retrait du bord (et du vent) avec leur petite terrasse donnant sur le Saint-Laurent. C’est la version confort de notre mini tente là-bas, au bord de l’eau. Pour une famille en voyage, c’est idéal, pas de tracas liés à la logistique complexe du camping ! Et avec le vent qui se lève, on se dit que même en couple, on serait pas mal là-dedans !

La nuit est agitée, le vent souffle et par deux fois je me demande si nous n’allons pas finir les pieds dans l’eau avec nos amis les phoques. Au petit matin pourtant, tout est oublié. Le camping a pour avantage / inconvénient de me faire me réveiller tôt. Si ça pique un peu lors de l’ouverture des yeux, l’ouverture de la tente, elle, nous donne l’impression d’être privilégiés. Pas un bruit, pas un humain aux environs, une lumière tout aussi incroyable que la veille et le clapotis de l’eau. Le petit-déjeuner est pris au soleil, façon « lézard » (je me chauffe sur les rochers), face au fleuve. Nous apercevons encore quelques dos noirs sortir de l’eau. Ce n’était donc pas du marketing. Cet endroit est tout simplement magnifique, la vue, l’ambiance, la lumière et les visites de la faune… c’est un endroit à ne pas manquer pendant un voyage au Québec. Mais il faut faire vite, les places sont très demandées, surtout dans les tentes prêt-à-camper pour ceux qui veulent vivre la même expérience, en version confort !

Profitez-en également pour faire une excursion aux baleines en kayak de mer, une expérience absolument unique disponible à l’accueil du camping. Imaginez-vous ces géants de la mer à quelques mètres de votre kayak si vous êtes chanceux, et peut-être même qu’une baleine s’aventurera sous vos kayaks pour en ressortir à quelques mètres ! Pas d’inquiétude, si cela arrive c’est grisant mais 100% sécuritaire ! Votre guide vous demandera de constituer un radeau – c’est-à-dire que les kayaks vont se coller, et la baleine passera tranquillement son chemin. Ce mode d’observation naturel est extraordinaire. Sans bruit de moteur, vous pouvez entendre le souffle des baleines… Un moment qui restera gravé dans votre mémoire.

Emplacements face au St-Laurent !


Exemples de parcours pour lesquels il est possible d’inclure cet hébergement :
Le Vagabond – 14 jours
L’Insolite Grandeur Nature – 14 jours
Le Gaspésien – 18 jours
Le Québec panoramique – 19 jours

Julia R.

 


 

Écrit par Julia

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *