Conduire au Canada en hiver : nos trucs et astuces

Vous allez devoir conduire en hiver au Canada ? Pas de panique, on vous dit tout !

Il faut se l’avouer, conduire en plein hiver au Canada ne parait pas si simple à vue d’œil ! La neige, le givre…les tempêtes ! Finalement vous allez vite vous rendre compte que tout est fait pour que la conduite soit presque parfaite ! Il y a bien des millions de canadiens qui le font quotidiennement non ? Alors pourquoi pas vous ?

Avant de vous délivrer de précieux conseils, voici des arguments bétons qui vous feront oublier toutes appréhensions pour votre autotour en toute liberté !

  • Le chasse neige passe avant même d’en avoir ressenti le besoin 😉 Pratique n’est-ce-pas ?
  • Une loi oblige la mise en place des roues d’hiver du 15 décembre au 15 mars. Même pas besoin d’y penser, le loueur de véhicule s’en chargera !
  • Les routes sont longues et larges, très larges !
  • Il est fort probable que votre voiture soit une automatique ! Vraiment facile à conduire !
  • Les sièges chauffants et les paysages enneigés vous rappelleront pourquoi vous vouliez tant venir au Canada en hiver 😉

Maintenant passons à la pratique !

1. Démarrer sa voiture (ou son char comme on dit icitte)

rue

Vous vous en rendrez compte, deux étapes s’imposent à vous avant même d’avoir mis un pied dedans :

  • Il vous faudra déneiger votre voiture avec un beau balai à neige ou tout simplement une pelle ! Ils se trouveront certainement dans le coffre ! Jetez-y un œil…Pensez donc à bien dégager votre par brise de la neige et vos roues, ça vous évitera bien des problèmes. Si toutefois vous n’arrivez toujours pas à sortir de votre place (à Montréal par exemple), ou encore à faire démarrer le moteur… comptez sur la belle solidarité des Montréalais/Québécois/Canadiens pour vous donner un petit coup de main ! Vive le Canada 🙂
  • Il vous faudra terminer par une petite séance de « dégivrage »… sous -15 degrés vous vous imaginez bien que de la glace s’est déposée un peu partout…Pour cela rien de plus simple : allumez le contact de la voiture ainsi que le chauffage pour la faire fondre ! Vos compagnons de route vous remercieront d’avoir réchauffé le véhicule avant de prendre le large !

Rien de mieux qu’une bonne séance de cardio avant d’attaquer la journée ! Non ? Ne vous en faites pas ici tout le monde le fait et ça se passe très bien !

Petit conseil de dernière minute : Assurez-vous d’avoir au moins 1/4 d’essence par grand froid (-30) pour être sûr que votre voiture démarrera le lendemain matin !

voiture

« Elle est où ma voiture ?? »

2. Conduire sa voiture 

Vous voilà enfin débarrassés de toute cette neige, passons maintenant aux choses sérieuses : la conduite !

Le code de la route est assez semblable à la France mais soyez tout de même très attentifs et surtout anticipez ! C’est le maître mot, surtout en hiver et ça vous évitera de nombreux pépins.

Feux de circulation

À première vue, les feux de circulation (ou lumières en québécois) peuvent vous interpeller au Canada, ils ne se situent pas à la même place qu’en Europe mais juste après l’intersection ! Soyez aussi attentifs aux panneaux, vous pouvez tourner à droite lors d’un feu rouge, sauf sur l’île de Montréal ! Un feu vert qui clignote signifie que vous pouvez tourner à gauche cette fois-ci…etc…

Limitations de vitesse

Les limites de vitesses sur les autoroutes risquent de vous surprendre…bien que les routes soient larges, les limitations peuvent sembler assez réduites pour les Européens! En effet sur les autoroutes la vitesse maximale est de 100km/h, minimum 60km/h.  Sur les autres routes, les limites oscillent entre 30 et 60km/h, la signalétique vous indiquera les vitesses autorisées.

Ah oui, bonne nouvelle, les autoroutes sont gratuites ici sauf la route 407 en Ontario au nord de la ville de Toronto !

Intersections

Les intersections 4 arrêts parlons-en ! C’est simple et reprend la façon d’agir globale des conducteurs, la courtoisie 😉 ! Celui qui arrive en premier s’engage en premier… et ainsi de suite. Pour votre gouverne on ne dit pas un STOP ici mais bien un ARRÊT.

Stop/arrêt 

En parlant d’arrêt, freiner sur une route enneigée peut vous dérouter la première fois ! Alors voici quelques conseils : freiner petit à petit, et non brusquement et pensez à utiliser le frein à moteur ça vous évitera des moments de stress !

Petit conseil, en cas de panne, soyez munis d’habits chauds, d’un téléphone pour contacter la dépanneuse et de quoi grignoter et boire !

3. Le stationnement

Il est vivement conseillé de bien lire les panneaux d’interdiction avant de se garer, et si vous n’êtes pas sûr, demandez ou stationnez-vous ailleurs. C’est quasi-garanti d’avoir une contravention à Montréal quand on est mal stationné, la ville ayant les moyens de ses ambitions coercitives… La contravention de base coûte 52 $!

Ne vous garez pas devant les panneaux « no parking » ou «stationnement interdit», ni « Tow Away » ou «remorquage à vos frais». Si le stationnement peut être assez onéreux dans certaines grandes villes, le P.V. l’est d’autant plus !  Aussi, il est interdit de se garer à contresens et dans certaines rues lors des opérations de déneigement. Encore une fois, prêtez attention à la signalisation.

Malgré ces conseils, si vous étiez amené à recevoir une contravention, nous vous conseillons de la régler sur place sinon votre amende sera facturée, avec une majoration dans la plupart des cas, sur votre note de location de voiture.

Pour conclure, assurez-vous d’avoir des pneus d’hiver, de rouler à une vitesse moyenne, d’être attentifs à la route, d’anticiper vos mouvements et surtout…de toujours avoir le plein d’essence, c’est déjà pas pratique en été de tomber en panne alors imaginez-vous sous -15 degrés !

Aucune inquiétude pour le reste, nous vous enverrons un document complet sur la conduite de la route avant votre départ au Canada !

Dernier petit conseil avant d’oublier : n’empruntez pas les sentiers de motoneiges avec votre voiture 😉 Oui oui c’est déjà arrivé et ce n’est pas très pratique !

Alors pour ceux qui souhaitent partir en autotour cet hiver, consultez nos programmes associés. Nous proposons aussi des séjours multi-activités avec guide chauffeur pour ceux qui préfèrent éviter de conduire sur la neige !

Écrit par Parcours Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *