Île de Vancouver : Top 9 des lieux à visiter

Située à l’extrémité ouest du Canada, baignant dans l’Océan Pacifique face à la ville de Vancouver, l’île de Vancouver fait partie des incontournables d’un voyage dans l’Ouest canadien. Longue de 450 km et large de 60 à 100 km en moyenne, l’île offre plus de 3 400 km de littoral.

 

Pourquoi faut-il absolument se rendre sur l’île de Vancouver ?
Parce que l’île est dotée d’une nature unique avec l’un des écosystèmes les plus variés au monde.
Les montagnes y rencontrent l’océan, les plages bordent les forêts tropicales, et les fjords, fleuves, lacs et prairies forment des habitats où s’épanouit un grand nombre d’espèces sauvages. Il est fréquent d’y observer des baleines, orques, phoques, mais aussi des ours noirs et grizzlys, ainsi que des dizaines d’espèces d’oiseaux.

Parce que la nature est partout et qu’une grande partie de l’île est encore sauvage. En fait, l’île est surtout habitée dans le sud et sur la côte est. Et les villes et villages côtiers qui la peuplent offrent de superbes panoramas sur la mer.

Parce que si le paradis terrestre existe, l’île de Vancouver lui ressemble drôlement…


1. Victoria, la capitale 

Victoria sur l'île de VancouverVictoria est située au sud de l’île, directement les pieds dans l’eau, et est facilement accessible via le traversier Tsawwassen / Swartz Bay. Elle est la capitale de la province et elle se distingue de Vancouver par sa petite taille et par son identité singulière. Victoria est irrésistiblement british, so british ! Sa situation en bord de mer, son élégance, ses splendides bâtiments et maisons historiques, ses petites rues, ses commerces et galeries d’art, et son atmosphère détendue donnent un mélange réussi de traditions britanniques et de petite ville branchée. Parmi les bâtiments emblématiques qui font le charme chic de la ville, il faut voir le superbe hôtel Empress qui domine le charmant port de plaisance et le parlement illuminé le soir venu, c’est beau !

Pourquoi s’y arrêter ?
Pour son charme anglais, pour flâner sur le port de plaisance (Inner Harbour), se promener sur le front de mer et dans les rues des vieux quartiers de Victoria, prendre un bateau-taxi pour se rendre 10 min plus loin au Fisherman’s Wharf, pittoresque village flottant, pour manger un fish & chips sur les quais, prendre un thé à l’Empress Hotel (c’est une expérience que je vous conseille), louer des vélos et partir à l’aventure dans les rues et environs de Victoria, pique-niquer sur une plage, visiter le Royal BC Museum, visiter le parlement provincial, faire un vol en hydravion.


2. Butchard Gardens

Butchard Gardens - île de VancouverA 21 km au nord de Victoria.
Respirez profondément et flânez parmi les fleurs multicolores, les arbres, les pelouses moelleuses et les sentiers paisibles de ce lieu historique national, considéré comme l’un des plus beaux jardins d’exposition florale au monde. Le site des Butchart Gardens est constitué de cinq aires principales reliées par des pelouses et sentiers  superbement entretenus. Des jardins inspirés des styles italien, japonais et méditerranéen ont fait la réputation de ce paradis floral.  Chaque année, presque un million de plantes à massifs sont utilisées pour assurer une fleuraison ininterrompue de mars à octobre. Les jardins proposent de nombreuses attractions et s’illuminent en musique durant les fêtes de fin d’année et durant les fins de semaine en été. Services et documentation en français sur demande.


3. Nanaimo

Nainamo - île de VancouverA 110 km de Victoria.
La deuxième ville de l’île de Vancouver est une ville de bord de mer pittoresque, dotée d’un port animé sur fond de paysage de carte postale et de charme paisible. Ses marinas attirent les plaisanciers tandis que la pêche et les excursions en bateau sont parmi les activités les plus populaires. Elle est facile d’accès à partir de West Vancouver par le service de ferry quotidien entre Horseshoe Bay et Departure Bay, et de ce fait, elle est souvent le point d’entrée et de sortie de l’île.  Outre le quartier de la vieille ville et la promenade du front de mer, ce qui est intéressant, c’est de rejoindre le parc provincial marin de Newcastle Island, situé juste en face et accessible par une traverse de 10 min. Jalonné de plages, ce petit parc comblera les amateurs de paisibles randonnées pédestres ou à bicyclette. C’est l’endroit idéal pour la détente, un pique-nique ou tout simplement la contemplation. La ville est également reconnue comme un centre important de plongée sous-marine.

Pourquoi s’y arrêter ?
Pour la randonnée, le bateau, le kayak, le cyclisme et pour faire de la plongée  avec les phoques à Snake Island ! Ses accès à la plage sont nombreux et la vue sur l’océan est magnifique.


4. Parksville et Qualicum Beach

Chateau de sable à ParksvilleA 150 km de Victoria.
Parksville est une petite ville résolument axée sur le tourisme. Il faut dire que sa superbe plage, Rathtrevor Beach, vaut le détour (concours de châteaux de sable en août!). Le secteur est populaire auprès des familles, en raison de la longue plage sablonneuse, des eaux peu profondes et du parc d’attractions qui dominent le tronçon de route qui mène à la ville jumelle de Parksville, soit Qualicum Beach, réputée pour sa tranquillité, ses plages et ses eaux chaudes. Pourquoi s’y arrêter ? Pour profiter des plages !


Il est temps maintenant d’aller faire un tour sur la côte Ouest pour aller rejoindre quelques-uns des joyaux de l’île. Pour s’y rendre, il faut emprunter la route 4, la  Pacific Rim Highway, une des plus belles routes de l’ouest, qui relie les côtes Est et Ouest de l’île.


5. Cathedral Grove

Cathedral Grove sur l'île de VancouverA 25 km à l’ouest de Qualicum Beach et à 16 km à l’est de Port Alberni.
En plein cœur du parc provincial de MacMillan, le site de Cathedral Grove présente les plus vieux et les plus grands arbres de Colombie-Britannique. Ce parc unique en son genre fut créé dans l’objectif de protéger et de préserver les peuplements de sapins de Douglas et de cèdres rouges de l’Ouest. Un réseau de sentiers balisés entraîne les visiteurs dans une forêt séculaire aux arbres imposants, dont certains sont âgés de plus de 800 ans et mesurent plus de 9 m de circonférence. Ce parc offre une expérience inoubliable : marcher à l’ombre de ces géants de la forêt tropicale et respirer l’air imprégné de l’odeur des cèdres.

Pourquoi s’y arrêter ?
Pour serrer dans ses bras un de ces grands arbres plusieurs fois centenaires, et se promener dans cette cathédrale grandeur nature.


6. Tofino

Observation ours noir à TofinoAu bout de la route 4, sur la côte Ouest de l’île de Vancouver.  A 40 km d’Ucluelet. A 170 km de Parksville. A 320 km de Victoria.
Tofino est le joyau de la côte occidentale du Canada. Son atmosphère décontractée et conviviale, la beauté et la diversité écologique de la région en font une destination à ne pas manquer. Tofino est prisée autant par les touristes que par les locaux pour la diversité des activités qu’il est possible d’y faire. Réputée comme étant un des meilleurs endroits pour la pratique du surf, Tofino a une personnalité originale grâce à la diversité des gens qui la fréquentent. Une sorte de paradis des surfeurs-écolos-hippies, des amoureux de la nature, des gens du coin, des gens de passage.

Pourquoi s’y arrêter ? Pour son ambiance, ses plages, l’activité kayak de mer, l’observation des baleines des ours noirs, l’observation des oiseaux, la randonnée pédestre, un survol en hydravion, une escapade aux sources chaudes pour la baignade, le tourisme culturel auprès des Premières Nations.


7. Parc Pacific Rim

Plage du parc Pacific RimEntre Tofino et Ucluelet, face à l’Océan Pacifique.
Ce parc splendide longe la côte ouest de l’Île de Vancouver sur 105 km et réunit les plus beaux endroits de la côte avec ses 513 km² de forêts sauvages, d’eau et de plages. Je recommande particulièrement le secteur de Long Beach pour ses plages sablonneuses qui s’étirent sur des kilomètres face à l’Océan Pacifique. Ce secteur du parc propose 9 courts sentiers aménagés qui vous promènent de la forêt pluviale à la plage. Voir le coucher de soleil dans cet éden est un « must do ». Pour les férus de marche, on y trouve le circuit de randonnée le plus célèbre de Colombie-Britannique, le West Coast trail, long de 75 km, considéré par certains comme l’une des randonnées les plus difficiles d’Amérique du Nord.

Pourquoi s’y arrêter ?  Parce que c’est le plus bel endroit de l’île, selon moi.


8. Ucluelet

Kayak à Ucluelet sur l'île de VancouverAu bout de la route 4, sur la côte ouest de l’île de Vancouver.  A 40 km de Tofino. A 150 km de Parksville. A 290 km de Victoria.
A Ucluelet, la nature est partout. Des grandes plages de sable fin aisément accessibles aux minuscules criques. Entre mer et forêt, la ville vit en communion avec la nature environnante. Surnommée » Ukee » par les locaux, vous y serez accueillis chaleureusement par des habitants toujours ravis de faire découvrir leur ville. A faire : la Wild Pacific Trail loop, d’une longueur de 2,6 km, cette courte boucle offre de beaux points de vue sur l’océan et amène à un joli petit phare. Pour les mordus de kayak, Ucluelet est le point de départ d’une excursion vers l’archipel Broken Group (pour les initiés).

Pourquoi s’y arrêter ?
Pour ses plages, le kayak de mer, l’observation des baleines, lions de mer et otaries, l’observation des ours noirs.


9. Telegraph Cove

Orques à Telegraph CoveA 360 km de Nanaimo. A 470 km de Victoria.
Escale incontournable pour les amoureux de la faune, la petite bourgade de Telegraph Cove (20 habitants)  est nichée tout au nord de l’île, sur la côte est, entre l’océan et la forêt tropicale, dans l’une des dernières zones quasiment vierges du continent nord-américain. Le village est constitué de quelques maisons en bois sur pilotis regroupées autour du port.  Telegraph Cove est avant tout célèbre pour les orques, les grands rorquals et les baleines à bosse qui batifolent dans le détroit de Johnstone et l’archipel de Broughton. Très prisée également, l’observation des ours noirs et grizzlys, ainsi qu’un large éventail d’activités de plein air tel que le kayak de mer, la plongée et la randonnée pédestre.

Si les grands mammifères marins vous intéressent, visitez le Whale Interpretive Centre, c’est une introduction et un complément utile pour mieux apprécier l’expérience de la rencontre. Pour l’observation des ours, la compagnie Tide Rip Tours se spécialise dans les gros spécimens tels que les grizzlys de Knight Inlet, situés sur le continent, de l’autre côté du détroit de Johnstone. À marée basse, les ours se nourrissent le long des plages et se régalent d’algues, de crabes, de bernacles et de moules.


Et pour vous, quels sont les lieux à ne pas manquer sur l’île de Vancouver ?

 

Stéphane Le Guide
« Sur les routes et chemins, au pays des grands espaces »

© Vous souhaitez publier ou partager cet article ?
Contactez-moi à : stef@www.parcourscanada.com

Étiquettes

Écrit par Mathilde Linossier

9 Commentaires

  1. berengere

    merci Stéphane pour ces éléments très intéressants.
    je ne vais passer que 3 nuits à tofino. quel serait le meilleur point de chute pour se baigner, observer les mammifères marins et les ours d’après vous ?
    tout à l’air tellement bien !

    1. Stéphane

      Bonjour Bérengère,

      De retour de guidage, je vous réponds !

      3 nuits à Tofino, c’est déjà bien pour profiter de son cadre nature exceptionnel !

      Pour la baignade, l’eau est plutôt froide (15 degrés max env.), c’est mieux d’avoir une combinaison ! D’ailleurs c’est surtout des surfeurs qu’on voit, les baigneurs sont rares…

      Pour se promener et profiter du décor paradisiaque, j’ai un faible pour Chesterman Beach, Cox Beach et Long Beach (mais je n’ai pas encore exploré toutes les plages !).

      Attention, les plages ne sont pas surveillées par des sauveteurs, toujours être prudent quand on va se baigner (courants, marées, rochers…)
      Arrêtez-vous au Visitor Centre pour récupérer une carte et demander conseils sur place.

      Quelques liens utiles et cartes pour localiser et en savoir plus sur les plages :
      http://www.tofino-info.com/maps-for-beaches-tofino-ucluelet/
      http://www.longbeachmaps.com/pacific-rim-national-park.html
      file:///D:/Utilisateurs/Stephane/Desktop/splcarte-lbumap-Fr.pdf
      https://www.tourismtofino.com/maps-resources

      Pour observer les mammifères marins et les ours, je conseille de faire une excursion avec une croisière pour observer les ours et baleines.
      http://www.remotepassages.com/bear_watching.html

      Et pensez à apporter vos jumelles !

      Je vous souhaite de belles vacances à venir dans ce coin de paradis !
      Stéphane Le Guide
      http://www.parcourscanada.com/blogue/

  2. Mynalie Laplante

    Merci! Très utile car je compte faire un voyage sur l’ile de vancouver en début septembre 2017! Je ne suis vraiment pas fan de kayak ou de croisière… Et j’aimerais vraiment observer des orques! Avez vous un endroit à me conseiller que je pourrais garder les pieds sur la terre ferme?

    Merci

  3. Anne Chenot

    Bonjour,

    Je suis à la recherche d’un voyage organisé entre Vancouver et Calgary laissant de la place à quelques randonnées en petits groupes, est-ce-que cela existe, savez-vous où je peux m’adresser ? (j e voyage au mois de juin prochain). Merçi d’avance pour vos conseils !

    Anne

  4. Birraux Sarah

    Merci beaucoup pour ce super article! 😀 Je pars à Vancouver dans 2 semaines et voulais en profiter pour découvrir l’ile de Vancouver qui a l’air magnifique! Seule problème, je n’ai pas de voiture… Y a-t-il des bus qui font le lien entre les différentes villes et parcs ou doit-on forcement avoir une voiture pour découvrir cette belle île?

    Merci par avance pour votre aide!

    Sarah

    1. Stéphane

      Bonjour Sarah,
      Pour bien profiter de l’île, c’est mieux d’avoir un véhicule car l’île est grande et il y a de nombreux arrêts à faire en route.
      Bonnes vacances dans l’Ouest !
      Stéphane

  5. MarieB

    Bonjour je me permets en lisant votre super article qui l’apprend beaucoup (merci bcp !!) de poser deuw questions.
    J’arrivze à Vancouver tout mardi prochain !
    Je comptais passer du temps sur l’isle San Juan mais j’en me rends compte que l’ile De Vancouver est super riche et mérite que j y passe trois /quatre jours !
    D’avord Serait il mieux d’arriver de Vancouver par nanaimo et d’aller ensuite à Tofino et Ucluelet plutôt que de stagner à Victoria ?
    Je voyage seule et je n’aurais pas de voiture : est ce jouable quand même ? Peut on louer un scooter ? Vélo ? Ou au pire une voiture sur place pr 4jours ?
    Vous dormiriez vous ou au choix ?
    Mille mercis !

    1. Stéphane

      Bonjour Marie,

      L’île de Vancouver mérite en effet qu’on y passe plusieurs jours, et une durée de 3-4 jours est trop juste si vous voulez vraiment profiter de Tofino, Ucluelet et Victoria (et faire des activités). Les distances sont grandes et si vous ne voulez pas faire que de la route, il faut au minimum prévoir 2 nuits à Tofino et 2 nuits à Vitoria.

      Il est préférable d’arriver par Nanaimo et de repartir par Victoria ou inversement. Il faut éviter d’arriver et de repartir par la même ville.

      Pour se déplacer, c’est en voiture que vous profiterez le mieux. Scooter et vélo sont envisageables une fois rendu à l’étape (par exemple louer un scooter ou un vélo à Victoria), mais pas pour faire la route sur l’île. Vous pouvez louer une voiture chez différents loueurs, mais vérifiez qu’ils acceptent une prise et remise du véhicule dans 2 villes différentes (et si oui, à quels frais).

      Quant à l’hébergement, difficile de vous conseiller, cela dépend de votre budget, de vos préférences, et surtout, des disponibilités !

      Bonnes vacances !
      Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *