Road trip au Canada : 12 conseils pour voyager en famille

Partir en road trip au Canada en famille, c’est une grande aventure… qui se  prépare ! Chaque famille est différente, mais toutes devront se poser certaines questions pour optimiser voyage et budget, et pour s’assurer que le rythme du parcours convient bien à toute la tribu ! Alors, pour vous aider à bien préparer vos vacances au pays des grands espaces, voici 12 conseils pour un road trip en famille au Canada.


1. Limitez le kilométrage entre chaque étape

Road trip au Canada en automneLa clé pour un road trip réussi est de prendre son temps. Si vous voulez profiter des étapes, faire des visites et des activités, il faut des étapes plutôt courtes et donc limiter le kilométrage. L’erreur la plus fréquente est de vouloir trop en faire, de sous-estimer les distances et les temps de route. Attention, les routes et autoroutes au Canada ne permettent pas de rouler aussi vite qu’en Europe. Une étape de 200 km peut prendre 3h ou plus selon la région.

Évitez donc les itinéraires trop chargés et les étapes longues, sinon vous passerez trop de temps en voiture. 3h de route pour une étape devrait être le maximum dans une journée (et ne pas se répéter chaque jour), sauf si vous êtes un « fou du volant » et que ce qui vous fait « tripper » c’est justement de rouler pour dérouler les paysages. Mais lorsqu’on est en vacances avec des enfants, ce n’est pas l’objectif, n’est-ce pas ?

Aussi, selon l’itinéraire envisagé, il est conseillé de prévoir une ville d’arrivée différente de la ville de départ. Par exemple, vous souhaitez visiter le Québec et l’Ontario (car les chutes de Niagara exercent sur vous un attrait irrésistible…), alors évitez de réserver un vol en Montréal/Montréal, et préférez plutôt un vol avec arrivée à Toronto et départ de Montréal, ou inversement. L’itinéraire sera plus fluide, vous ferez moins de km, et vous aurez plus de temps pour profiter des étapes, en famille.


2. Prévoyez des étapes de 2 nuits minimum

Complémentaire au conseil précédent. Un voyage, ce n’est pas toujours reposant, d’autant plus s’il faut déménager tous les jours (ah les valises !). Pour mieux profiter d’une étape et de ses attraits et activités possibles, prévoyez des étapes de 2 nuits minimum. Spécialement lorsqu’il y a des enfants, c’est moins fatigant pour tout le monde (n’est-ce pas, chers parents ?). Bien sûr, ce n’est pas toujours possible de faire 2 nuits à chaque étape selon le nombre de jours dont vous disposez, il faut trouver le meilleur compromis.  Et parfois, il est souhaitable de rouler un peu plus une journée pour mieux profiter de l’étape suivante. Demandez-vous quelles activités vous aimeriez faire en famille et identifiez à quelle(s) étape(s) il sera possible de les faire.

Tout est question de dosage, de rythme. C’est pourquoi les conseils d’une personne du pays vous seront très utiles.  N’hésitez donc pas à questionner votre conseiller(e) et à lui faire part de vos besoins, de vos envies.


3. Économisez sur l’hébergement

Lors d’un road trip au Canada en famille, l’hébergement représente le poste de dépense le plus important. Pour économiser, le premier point à considérer est de réserver une seule chambre pour la famille si l’hébergement choisi offre cette possibilité (il y a des gîtes qui ne disposent pas de chambre pour 4). Ainsi, vous économiserez gros, car les enfants sont souvent gratuits lorsqu’ils partagent la chambre des parents, ou il y a au minimum des réductions (varie selon l’âge et l’hébergement). À l’inverse, si les enfants ont leur propre chambre, il n’y a pas réduction et vous paierez 2 chambres au plein tarif au lieu d’une seule chambre ! Et si ce n’est pas possible partout, de le prévoir à certaines étapes réduira significativement les coûts.  Bon à savoir : il y a peu de chambres communicantes et lorsque c’est possible l’hébergement ne le garantit pas.

L’autre point important à considérer est de réserver tôt ! Ainsi, vous aurez le choix des hébergements, notamment dans des petites structures charmantes ou peu onéreuses. Par exemple, vous souhaitez réserver une étape en condos-appartement au bord du fleuve Saint-Laurent ? Si vous vous y prenez au mois d’avril, il y a de fortes chances que ce soit déjà complet… Ou encore, ce beau petit gîte bien situé au bord d’un lac, mais qui ne dispose que de 3 chambres n’aura plus de place si vous réservez trop tard. Il faut savoir que dans certaines régions touristiques, l’offre d’hébergement est limitée, alors si vous voulez avoir le choix aux étapes intéressantes, réservez tôt !


4. Choisissez des hébergements adaptés aux familles

Tous les hébergements ne sont pas adaptés aux familles, c’est pourquoi il est important de bien se renseigner pour savoir de quels services et installations l’hébergement est doté. Y a-t-il une piscine ? Intérieure, extérieure ? L’hébergement propose-t-il des activités ou des animations ? Est-ce qu’il dispose d’un restaurant avec menu pour les enfants ? Est-ce qu’il y a des chambres avec cuisinette ? Les enfants sont-ils gratuits s’ils logent dans votre chambre ? L’hébergement est-il bien localisé si vous souhaitez vous promener à pied pour éviter de reprendre la voiture ? Certains hébergements ont vraiment des plus à offrir aux familles, et ça fait la différence dans un voyage.


5. Incluez des étapes avec des hébergements équipés de cuisine

Pour économiser, mais aussi pour le plaisir de cuisiner « chez soi » et pour ne pas avoir à ressortir après avoir passé une journée bien remplie à visiter.  Sortir au restaurant chaque soir coûte cher, alors pourquoi ne pas prévoir des étapes avec des hébergements équipés de cuisine et de tout ce qu’il faut pour préparer un repas ? Plusieurs types d’hébergements offrent cette possibilité, de l’hôtel-appartement dans les grandes villes, au condo bien équipé en région, en passant par le chalet typique, la tente prêt-à-camper dans les parcs du Québec, les « cabins » dans l’Ouest canadien…


6. Prévoyez des étapes insolites

Hébergement en tipi durant votre road trip au CanadaLe Canada est un pays merveilleux où il est possible de faire un grand nombre d’activités qui émerveillent petits et grands. Alors, si vous voulez fabriquer des souvenirs pour longtemps, pensez à inclure 1 ou plusieurs étapes insolites. Voici quelques exemples :
– Dormir dans une cabane dans les arbres,
– Dormir au milieu des loups,
– Dormir en tente de prospecteur au milieu des caribous,
– Dormir dans un tipi amérindien,
– Dormir en tente Huttopia ou en yourte dans un parc national,
– Dormir en chalet ou en « cabins » au bord d’un lac,
– Et tant d’autres expériences super le fun !..


7. Incluez des activités d’observation de la faune

Ratons laveurs durant votre road trip au CanadaLes enfants aiment les animaux, et ça tombe bien, le Canada est un pays où on peut observer une faune exceptionnelle. Quels sont les animaux que l’on peut voir  éventuellement ? Des ours, des orignaux, des wapitis, des bisons, des loups, des castors, des baleines, des centaines d’espèces d’oiseaux…  Naturellement, ce n’est pas toujours facile d’observer les animaux dans leur environnement naturel, mais plusieurs endroits permettent de les observer en semi-liberté dans leur habitat naturel. Interrogez votre conseiller(e), il saura vous indiquer les meilleurs endroits pour voir la faune du Canada.


8. Prévoyez des pique-niques

Pique-nique durant votre road trip au CanadaRien de tel qu’un bon pique-nique pour profiter d’un repas en plein air ! Non seulement c’est économique, mais c’est aussi l’occasion de faire halte dans un endroit sympa avec un point de vue, de manger local, et de discuter avec des gens de la place ou d’autres vacanciers. Vous trouverez facilement des lieux propices au pique-nique un peu partout, et des coins aménagés avec des tables dans les parcs.

Pour faire les courses, c’est facile, vous trouverez des épiceries et supermarchés en route, et la plupart d’entre eux vendent des salades préparées, des sandwichs, des poulets rôtis, des fromages, des fruits… bref, tout ce qu’il faut pour préparer un délicieux pique-nique !

Le budget repas étant important, c’est un bon moyen d’économiser. Vous pouvez même acheter une petite glacière en arrivant, ce sera bien pratique pour conserver certains aliments d’une journée à l’autre. Et, certains hébergements disposent de petits frigos dans les chambres.


9. Occupez vos enfants durant les trajets

Comment occuper les enfants durant votre road trip au CanadaCe n’est pas toujours facile pour des enfants de rester calme durant les trajets en voiture. En plus de la première règle bien connue de s’arrêter régulièrement, voici quelques idées pour agrémenter les temps de route :

– Préparer un sac surprise pour les occuper. Avec des livres, des jeux d’imagination, des jeux quizz sur le Canada, des CD ou DVD qu’ils pourront écouter durant le voyage…
– Prévoir un sac avec des petits encas.
– Acheter un livre ou guide voyage spécialement conçu pour les enfants et ados. L’éditeur québécois Ulysse propose ce type de livre.
–  Annoncer clairement le temps de route. Ça évitera la récurrente question « on arrive bientôt ? » et leur permettra de se faire à l’idée qu’il va falloir être patient. Avec les arrêts intermédiaires, ce sera plus facile.
– Jouer à des petits jeux en famille, axés sur le Canada et les étapes à venir !
– Avoir une playlist qui mélange musique et histoire racontée.
– Vos ados sont collés à leur téléphone ? Impliquez-les en leur donnant par exemple pour mission de prendre des photos et de s’occuper de la communication familiale sur Facebook et Instagram.
– Organisez la voiture en conséquence. Livres, jeux, coussins, couverture, boissons, gourmandises… Si tout est bien à sa place et prêt pour être utilisé au bon moment, cela évite les sources d’énervement, n’est-ce pas ?
–  Encouragez vos enfants à rêver en contemplant les nuages 😉


10. Apportez votre trousse à pharmacie

Si l’un des membres de la famille prend des médicaments sur une base régulière ou s’il en a besoin dans certaines situations qui pourraient arriver durant les vacances, alors il est important d’avoir les médicaments avec vous. Surtout s’ils nécessitent une ordonnance, car aucun pharmacien ne vous donnera des médicaments si vous présentez une ordonnance de votre pays d’origine. Il faudra d’abord voir un médecin si vous voulez des médicaments sur ordonnance (ce qui peut s’avérer long, très long…). Ceci dit, ce n’est pas inutile d’apporter votre prescription, car en cas d’urgence ou de visite chez le médecin, cela aidera à savoir quels médicaments sont prescrits par votre médecin de famille afin de vous proposer l’équivalent.

Pour les petits bobos qui demandent des médicaments sans prescription, il est facile de  trouver des pharmacies dans les villes et villages.


11. Souscrivez une assurance pour toute la famille

Voyagez l’esprit tranquille et souscrivez une assurance voyage pour tous les membres de la famille. Généralement, vous êtes couverts via votre carte de crédit, mais vérifiez que c’est bien le cas ainsi que les conditions et exclusions pour éviter les mauvaises surprises. Surtout si vous prévoyez de pratiquer certaines activités considérées comme plus à risques et qui pourraient faire partie des exclusions de votre assurance (les prestataires d’activités sur place font généralement remplir des décharges de responsabilité).

Si vous n’avez pas d’assurance, voici un lien vers un assureur français avec qui nous sommes partenaires  et qui propose des tarifs très compétitifs : Chapka Assurances


12. Pensez au réhausseur, siège auto, lit bébé/parapluie

Si c’est possible pour vous, apportez votre propre équipement, vous économiserez gros, car la location de réhausseur et siège auto coûte cher au Canada. Pour vous donner une idée des prix :
– Réhausseur : 65 $ + taxes / semaine
– Siège auto : 65 $ + taxes / semaine
Imaginez que vous veniez 2 semaines en vacances avec 2 enfants, cela pourrait vous coûter aux environs de 300 $, taxes incluses. Si vous restez plus longtemps, cela est même plus intéressant de les acheter directement dans un magasin que de les louer.

Dans un véhicule en mouvement, tout enfant de moins de 63 cm en position assise (mesurée du siège au sommet du crâne) doit obligatoirement être installé dans un siège auto ou réhausseur.

Concernant le lit bébé/lit parapluie, là encore, apportez le vôtre si c’est envisageable, car  certains hébergements ne proposent pas ce service. Lorsque proposé, c’est gratuit en général, mais il y a parfois des frais 10 à 15 $ + taxes par nuit.


Voyager en famille réclame une bonne préparation pour éviter les mauvaises surprises et pour que chacun puisse bien profiter des vacances. C’est pourquoi il est important de poser des questions à votre conseiller(e) qui saura vous renseigner et qui pensera aux détails importants qui font la différence pour les familles.

Et vous, avez-vous des conseils ou astuces à partager pour bien préparer un road trip en famille ?

L’espace commentaires est à vous, soyez bien à l’aise de partager ou de témoigner si l’envie vous démange le stylo 😉

Stéphane Le Guide
« Sur les routes et chemins, au pays des grands espaces »

© Vous souhaitez publier ou partager cet article ?
Contactez-moi à : stef@www.parcourscanada.com

 

 

Écrit par Mathilde Linossier

6 Commentaires

  1. GAUTIER

    Bonjour
    Nous prévoyons un voyage en AOUT 2017 pour 3 semaines, nous sommes 2 familles au total 10 personnes 4 adultes et 6 enfants de 10 à 18 ans).
    Nous pensons faire un circuit ~NEW YORK / WASHGINTON / CHUTES DU NIAGARA / MONTREAL / QUEBEC / LAC ST JEAN.
    Auriez-vous des bons plans la réservation des billets d’avion et location de voitures.
    Nous avons déjà fait 3 semaines sur la cote ouest des USA en 2015
    Bien cordialement

    1. Stéphane

      Bonjour,
      Voilà un beau projet de voyage !
      Nous ne proposons pas les vols (sauf pour des packages hiver tout inclus), je vous conseille donc de magasiner de votre côté. Voici 3 sites intéressants :
      http://www.liligo.fr/
      https://www.kayak.fr/
      https://www.momondo.fr/

      Pour la location de voiture, nous avons des bons tarifs mais en formule tout inclus avec les hébergements,nous ne faisons pas la location de voiture seulement.

      N’hésitez pas à nous faire une demande via notre site web http://www.parcourscanada.com si vous voulez qu’on vous organise votre voyage.
      Meilleures salutations du Québec !
      Stéphane

  2. Isabelle MARTINS

    Bonjour
    Merci beaucoup pour tous ces conseils, et pour votre blog d’une manière générale : c’est une mine d’informations !
    Nous espérons pouvoir venir faire un séjour d’ici 3-4 ans (et oui, c’est un budget à mettre de côté quand même) avec mon mari et mes 2 filles.
    Etant très organisée (trop peut-être ?), je commence à regarder ce que nous pourrions faire, voir, et il y a tellement de choses !!!! Je ne sais plus où donner de la tête ! Alors merci de me faciliter les recherches 😉

    Belle journée à vous

    1. Stéphane

      Bonjour Isabelle,
      Merci pour vos bons mots, je suis ravi que les articles du blogue vous aident dans la préparation de votre voyage;-)
      C’est bien de vous y prendre à l’avance, c’est le meilleur moyen d’économiser. Car vous avez raison, un voyage en famille au Canada représente un budget conséquent. Le Canada est un grand pays, je vous conseille dans un premier temps d’identifier la région (Est ou Ouest) que vous souhaitez découvrir.
      Bonne préparation !

  3. Marie

    Bonjour,

    Je rêve d’un voyage au Canada fin septembre / début octobre 2018 pour voir les couleurs d’automne. C’est la dernière année avant que notre fille rentre à l’école (je trouve délicat ensuite de lui faire rater l’école juste 15 j après la rentrée). Elle aurait tout juste 2 ans au moment du voyage.
    J’avais fait un 1er itinéraire sur 15j en limitant les durées de trajet Montréal/Cantons de l’est/Québec/Fjord Saguenay jusqu’à Saint-Félicien, mais afin de voir une amie qui pourrait venir des Etats-Unis en nous retrouvant aux chutes du Niagara, j’ai modifié l’itinéraire ainsi :
    -arrivée vol Toronto
    – Chutes du Niagara / Toronto / vers Kingston pour les îles/ Ottawa / Magog / Québec / Montréal
    – départ Montréal
    Le tout en 15/17j environ.
    Je cherchais à avoir des trajets pas trop longs comme vous le suggérez, ce qui est à peu près le cas sauf Ottawa/Magog.

    Nous avons déjà voyagé à l’étranger au moment de ses un ans sans aucun problème (nous sommes bien équipés : manducca, poussette pockit, lit pop-up, chaise haute tissu de voyage) et elle en est à son 10ème vol (essentiellement vols intérieurs en France). Mais à 1 an, pas de problème pour qu’elle dorme dans le porte-bébé.
    A 2 ans, mon mari trouve qu’un tel itinéraire n’est pas une bonne idée. Marcher et se promener en ville ne sera pas intéressant pour elle. D’après lui, elle est trop petite pour que les attractions enfants des musées ou autre soient adaptées. Elle aurait plus besoin de marcher dans la nature pour qu’on ne soit pas obligés de la tenir par la main à cause du monde et des voitures et en espérant qu’elle avance un peu (elle n’est pas fan de la poussette et le porte-bébé devient difficile aussi). De mon côté je pense qu’on peut adapter les visites avec un rythme moins soutenu que ce que nous faisions à deux avec pause dans des parcs.

    Avec votre expérience et les précieux conseils que vous donnez, avez-vous un avis sur la question ?
    Merci beaucoup !!

    1. Stéphane

      Bonjour Marie,

      Sans hésiter, je suis de l’avis de votre mari. Pour les raisons évoquées, il est préférable de privilégier un itinéraire plus nature, vous venez à l’époque des couleurs ! C’est en dehors des grandes villes que vous en profiterez le plus. Aussi, vous pourrez faire des visites plus intéressantes avec votre fille, comme le zoo sauvage de St-Félicien (au lac St-Jean).

      De plus, même si les chutes de Niagara Falls sont belles, l’environnement est très très touristique. La route ensuite est longue pour rejoindre le Québec.

      Votre amie des Etats-Unis ne pourrait-elle pas vous rejoindre à Montréal ?
      Pensez à votre mari et vous également. Que préférez-vous, plus de nature ou de ville ?

      Je pense vraiment que pour votre petite famille, ce serait mieux de rester seulement au Québec. Vos étapes seront plus équilibrées, vous aurez plus de temps pour faire des activités en nature.

      Je vous souhaite de très belles vacances à venir.
      Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *