Tonga Lumina, forêt enchantée au Mont Tremblant

Tonga Lumina : spectacle nocturne au Mont Tremblant

Et la lumière fut !
J’étais excité comme un enfant la veille de Noël lorsque j’ai réservé mon billet pour le spectacle nocturne Tonga Lumina à Mont Tremblant. Me promener dans une forêt enchantée par la réputée compagnie Moment Factory, je partais confiant, et impatient de vivre l’expérience sensorielle !

Et je ne fus pas déçu ! La magie a opéré avec moi (et ma douce moitié) avant même le début du parcours, lorsqu’un jeune homme nous a remis notre amulette. Comprendre un objet lumineux qu’on passe autour du cou qui nous protège contre les mauvaises rencontres.

Après une montée de quelques minutes en télésiège dans une noirceur silencieuse qui pose le cadre, on marche ensuite quelques pas le long d’un sentier pour arriver au début du parcours.

Parcours Tonga Lumina au Mont Tremblant

La lumière s’associe à divers bruitages et ambiances sonores pour camper le décor d’un conte fantastique. Une voix grave et profonde nous explique qu’une aventure débute sur les traces de Tonga Lumina, être mythique et géant de lumière, dernier survivant de son espèce…

L’évasion commence, je me sens bien au milieu des arbres et des éclairages mystérieux et délicats. L’enfant en moi s’agite, excité par les particules de lumière et la perspective de rencontrer le merveilleux et l’extraordinaire.

Le sentier se déroule sans peine, il est subtilement éclairé, assez pour ne pas se demander où poser les pieds.

Ma première joie arrive avec une pluie de points lumineux qui recouvrent les arbres  comme si on avait déposé un immense manteau de ciel étoilé sur leur feuillage. C’est magique ! Mes yeux fouillent la forêt, mes oreilles sont grandes ouvertes.

Tonga Lumina au Mont Tremblant

Soudain, la musique change de rythme annonçant quelque chose à venir… apparaissent alors des traces de pas énormes, faites de lumière bleue, qui s’enfoncent dans la forêt. Le géant Tonga Lumina vient-il juste de passer devant nous ?

Tonga Lumina au Mont Tremblant

Les effets de lumière ne sont jamais trop forts ou trop criards, tout est mesuré, pesé, juste ce qu’il faut pour que la féerie soit crédible. Plus, ce serait Disneyland, et ce serait dommage.

Soudain, le sentier s’élargit, des points de lumières rouges et verts s’incrustent dans le cœur de ce qui semble être 3 arbres de grande taille. Les lueurs discrètes s’emballent et s’enflamment. Nous sommes quelques-uns immobiles à contempler, hypnotisés par ces quelques minutes de projections spectaculaires et fantasmagoriques.

Tonga Lumina au Mont Tremblant

L’aventure continue, j’ai perdu la notion du temps. La montagne tremble, gronde, les lumières s’agitent, les apparitions se succèdent, je vois du bleu, du blanc, du vert, du rouge. Je retrouve d’autres marcheurs, chacun avec son amulette luisante autour du cou, ce qui ajoute à l’ambiance. Nous sommes retenus quelques instants à un endroit stratégique. La rencontre de Tonga Lumina serait-elle imminente ?

Enfin, nous passons sous une série de portiques faits d’une lumière blanche et belle qui ruisselle comme un filet d’eau sous la glace. Nous arrivons sur une plateforme au milieu de grands arbres, une paroi rocheuse de plusieurs mètres nous fait face. Quelque chose va se passer…

C’est le bouquet final, comme pour un feu d’artifice. L’imposant roc en face de nous sert d’écran pour la projection qui nous révèle le géant de lumière Tonga Lumina. Quelques minutes de poésie et d’émerveillement.

C’est le bouquet final, comme pour un feu d’artifice. L’imposant roc en face de nous sert d’écran pour la projection qui nous révèle le géant de lumière Tonga Lumina. Quelques minutes de poésie et d’émerveillement…

Rassasiés et heureux, nous sommes prêts à repartir, reconnaissants de ce moment d’évasion au cœur de la forêt. L’imagination humaine et la nature nous ont fait vivre un moment rare et précieux. Merci !

Mais, alors que nous descendons le sentier juste avant une petite courbe, notre regard est attiré par un mouvement au ras du sol. Au milieu d’un tapis de fougères, l’une d’elle se distingue de façon singulière : elle bouge toute seule !

La petite fougère s’agite dans un mouvement si vif et si prononcé que la curiosité est vite dépassée pour laisser place au questionnement. Est-ce le vent qui l’anime ? À l’évidence non, puisque les autres fougères ne bougent pas ! Est-ce que cette petite fougère fait partie du spectacle ? Ça serait pousser le sens du détail un peu loin que d’animer une simple plante au détour d’un chemin, peu éclairé de surcroît.

Incrédule, je m’approche en activant la lampe de mon Iphone, je veux la voir de plus près. Je touche la fougère pour m’assurer qu’elle est bien vraie. Elle s’arrête de bouger. Je dégage délicatement la base pour voir de mes yeux la tige sortir du sol. Aucun doute, c’est une vraie fougère. Elle se remet à bouger, à danser plutôt.

Nous arrêtons un couple qui passe pour leur montrer notre découverte. Comme nous, ils n’en reviennent pas de ce comportement. Jamais ils n’ont vu ça.

Nous repartons en saluant la fougère, doublement émerveillés du spectacle qui semble avoir débordé sur la réalité… Je me promets d’envoyer la vidéo du phénomène de la fougère qui danse au Jardin Botanique de Montréal, peut-être que quelqu’un aura une explication. En attendant, la magie continue…


Infos pratiques :


 Le spectacle a lieu tous les soirs, du 20 juillet au 8 octobre, et les 13 et 14 octobre 2017

 Le parcours est long de 1,5 km et se déroule entièrement en forêt. Il faut compter environ 1h pour faire la promenade, niveau facile.

 Pour en savoir plus, visitez www.tremblant.ca

 


Vous planifiez un voyage au Canada prochainement ?
Consultez nos séjours hiver et nos road trips sur mesure !


Source photo principale © www.tremblant.ca
Sources photos dans l’article © Stéphane Morvan


Stéphane Le Guide
« Sur les routes et chemins, au pays des grands espaces »


 

Écrit par Mathilde Linossier

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *