Les produits du terroir du Québec dans votre assiette

Que diriez-vous de recevoir directement chez vous des produits du terroir du Québec et du Canada ?

Appétissant n’est-ce pas ? A s’en lécher les babines diraient même les plus gourmets… Et bien, je vous annonce la bonne nouvelle, c’est possible 😉
Mais avant de vous dire comment faire, permettez-moi de vous en dire un peu plus sur les bons produits du terroir que vous pourrez retrouver dans votre assiette…

Du sirop d’érable bien sûr, mais aussi des canneberges (vous savez les cranberries !), des bleuets, des chocolats fins, des têtes de violon (tiens kesako?), des champignons, du cidre de glace, du vin de glace, de la bière de micro-brasserie, les célèbres tisanes inuites et tant d’autres trésors culinaires…

Les produits du terroir sont en pleine expansion depuis une bonne dizaine d’années un peu partout au Canada, mais avec une vitalité toute particulière au Québec. Il y a un engouement pour le bon goût, une soif pour le terroir et les produits fins, un appétit toujours croissant pour tout ce qui concerne la bonne cuisine et l’art de bien manger en général.

Un pays, ça se visite, mais ça se mange aussi ! D’ailleurs, vous êtes toujours nombreux à nous questionner sur les plats typiques à goûter et spécialités à découvrir durant votre voyage au Canada. Bref, vous êtes curieux d’en savoir plus sur la gastronomie du pays. Ce qu’on mange constitue une (petite?) part de notre identité, notre assiette est un morceau de notre culture. Et beaucoup le savent déjà, nous avons bien plus que de la poutine à déguster  😉

 

Kanata.fr, un bon plan qui va vous plaire !

Je passe à table avec bonheur et gourmandise pour vous annoncer un partenariat tout frais tout neuf qui va vous plaire. Un partenariat avec Kanata.fr, l’épicerie fine en ligne qui propose des produits importés directement du Québec et du Canada. Les produits authentiques de la gastronomie made in Canada sont maintenant à une portée de clics !

La bonne nouvelle : tous les clients de Parcours Canada ainsi que les abonnés à notre infolettre pourront profiter d’une réduction de 10% sur tous les produits de la boutique en ligne. Vos papilles et palais nous remercient déjà, bienvenue 😉

L’étincelle à l’origine de ce projet, c’est le désir de partager notre savoir sur la gastronomie et de tisser des liens entre le voyage et le terroir québécois. Outre les réductions pour nos clients et fidèles lecteurs, cela se traduira aussi par la publication d’articles qui feront le pont entre ces 2 univers.

Mais avant cela, j’aimerais vous parler un peu des personnes derrière cette belle entreprise familiale…

 

Une entreprise familiale installée en France, en terre bretonne

Je suis doublement heureux de vous présenter Kanata car je connais personnellement une bonne partie de la tribu familiale qui anime cette belle entreprise, installée dans le Finistère, en pays Breton (terre de mes ancêtres ;-).

Et je connais en particulier Derwella, qui est une amie, et qui est à l’origine de toute cette aventure entre nos 2 cultures, entre l’ancien et le Nouveau Monde.

C’est durant sa tranche de vie au Canada au milieu des années 2000 que j’ai connu Derwella et son mari.  Je me souviens (devise du Québec) très bien de sa curiosité et de sa passion lorsqu’elle parlait du Québec. Il était évident qu’elle était tombée en amour avec le pays, sa culture et les gens d’ici. Naturellement, son expérience canadienne allait se révéler déterminante dans sa vie…

De retour en France, elle a fait mentir le vieil adage qui dit « loin des yeux, loin du cœur », car son amour pour le Québec allait continuer de grandir. Il n’était pas destiné à disparaître, mais à mûrir et s’épanouir…

Et c’est en 2007, avec l’aide de sa famille et grâce à l’expertise de ses parents spécialisés dans l’importation, que Derwella a créé Kanata, une épicerie fine en ligne. La mission est simple : faire connaître au plus grand nombre les trésors et merveilles du terroir québécois et canadien.

Ainsi, elle a réussi à donner vie et sens à sa passion en créant un lien unique entre la France et le Québec. Et par le fait même, elle est aujourd’hui une ambassadrice de la culture culinaire québécoise. C’est la passion et le goût du Québec qui sont à l’origine de cette belle aventure.

En quelques mots, Kanata, c’est :

–  Près de 300 produits du terroir québécois et canadien
–  Une boutique en ligne 100% made in Canada. Que du vrai et du bon !
–  Des livraisons partout en France et à l’international, pour les particuliers et pour les entreprises
–  Des produits importés en France directement des producteurs québécois et canadiens
–  Des amoureux du Québec qui ont à cœur de partager la culture gastronomique du pays


Alors…

Si vous avez le goût de découvrir un morceau du Québec dans votre assiette, je vous invite à aller vous promener et magasiner sur le site de l’épicerie fine en ligne : Kanata.fr

Pour profiter d’une réduction de 10 % sur toute la boutique en ligne, il vous suffit de taper le code promo « PARCOURS » une fois sur le site (vous sera demandé au moment du paiement).

Je profite de l’occasion pour annoncer une série d’articles sur les spécialités et bons produits de chez nous. Et comme nous sommes en plein dans la saison, je commencerai avec un pêché mignon, le homard gaspésien ! Miam-miam !… A suivre, et bon appétit !

Et en parlant de Gaspésie, voici quelques suggestions de road trip dans cette magnifique région maritime du Québec :

La Gaspésie autrement – 16 jours
Le Gaspésien – 18 jours
Le Québec panoramique – 19 jours


Stéphane Le Guide
« Sur les routes et chemins, au pays des grands espaces »

© Vous souhaitez publier ou partager cet article ?
Contactez-moi à : stef@www.parcourscanada.com

 

Écrit par Stéphane Morvan

2 Commentaires

  1. Jocelyne

    Bonjour,
    Votre article est très intéressant et instructif. Depuis toujours, le sirop d’érable fait partie de ma vie et de celle de ma famille et cela, à longueur d’années. C’est d’ailleurs devenu une coutume chez nos amis, de nous offrir des conserves de sirop d’érable en cadeau ou pour nous remercier dans certaines circonstances. Ça nous est offert presqu’aussi souvent qu’une bouteille de vin.
    Toutefois, j’ai remarqué, cette année que le bon goût du sirop d’érable n’était pas toujours au rendez-vous. Il y avait un arrière goût très désagréable et fort. Je n’avais jamais goûté à ce genre de produit vendu dans les supers marchés. J’aurais bien aimé savoir si le contenu des conserves a été modifié ou mélangé à d’autres produits. Et comme on sait, certains propriétaires de grandes surfaces, ne sont pas toujours honnêtes et se foutent que le consommateur soit satisfait en autant qu’eux fassent du profit.

    Qu’en pensez-vous et comment en faire la vérification quand on en achète?

    PS j’ai trouvé que le vol commis en 2015 était IGNOBLE, principalement pour toutes les personnes qui ne sont pas encore payées alors qu’ils ont remis leur sirop dans les mains de la Fédération. De plus comment se fait-il que cette Fédération, connaissant la valeur de leurs marchandises dans leurs entrepôts n’a pas tenu bon à se munir de caméras et de toute la protection nécessaire pour éviter qu’un tel vol se produise?
    Sans compter la quantité qui s’est volé….ça pris énormément de temps pour tout vider le contenu et le remplir d’eau. Les voleurs étaient mieux organisés que la Fédération. Elle devrait tirer profit de leur expertise pour que plus jamais ça recommence. (Je sais, pour l’avoir entendu déjà que l’entrepôt est mieux maintenant mais, il y a quand même à se poser des questions sur qui devait protéger ses millions d’or liquide…) Dans nos maisons qui valent beaucoup moins que ce que contenait l’entrepôt de la Fédération, on possède des contrôles de protection reliés à des centrales contre le vol ou tout autres méfaits. C’est vraiment à se poser des questions. Je ne suis pas certaine que si les producteurs avaient su cela qu’ils auraient accepté de confier leurs biens « financiers » (car l’argent n’est pas dans leurs poches quand ils apportent les barils au contraire ils doivent débourser).

    Merci d’avoir pris le temps de me lire
    Jocelyne G

    1. Stéphane

      Bonjour Jocelyne,
      Merci pour votre commentaire.
      Concernant le goût du sirop d’érable, il faudrait connaître le nom du producteur et du distributeur en particulier, on ne peut pas généraliser. Aussi, il y a différentes qualités de sirop (et des imitations aussi !), et certains sont plus forts au goût, moins délicats. Chose certaine, le sirop d’érable est à savourer en tout temps !
      Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *