Les pourvoiries du Québec : au coeur de la nature

Les pourvoiries du Québec

Nous autres au Québec on aime ça aller passer du bon temps dans les bras de Dame Nature. Nous sommes de grands amateurs de plein air, de pêche, et de chasse. Et nous aimons aller dans les pourvoiries parce qu’on y trouve tous les services pour pratiquer ces activités (permis, équipements, guides, territoires exclusifs, savoir-faire…). Parce qu’on peut s’évader au fond des bois en toute tranquillité (du sang de coureurs des bois coule dans nos veines 😉

Mais une pourvoirie, c’est beaucoup plus que  ça !

On y va aussi pour jouer dans la grande nature en pratiquant une foule d’activités de plein air et pour profiter des paysages sauvages, où vit une faune riche et diverse, au coeur même des immenses territoires habillés de forêts de feuillus et de conifères.

La pourvoirie, c’est  une formule d’hébergement qui convient à tous les amoureux du grand air, et qui s’adresse aussi aux familles pour qui c’est un terrain de jeu idéal. L‘ambiance est souvent familiale et l’atmosphère toujours conviviale.

On peut louer un chalet ou loger dans de belles bâtisses en bois typiques de chez nous. On peut vivre des vacances authentiques. Le grand bol d’air quoi !

Pour mieux vous faire comprendre ce qu’est une pourvoirie, je vous invite à me suivre à travers ces  quelques photos qui sauront mieux vous dire en images ce que j’essayerais de vous dire avec des mots…


Des hébergements en pleine nature

Elles sont présentes partout sur le territoire, et naturellement éloignées des grands centres urbains (c’est justement ça l’idée 😉

Les pourvoiries du Québec

 

Et parfois assez isolées pour qu’on ne puisse les rejoindre qu’en hydravion…

hydravion au Québec

 

Des activités de plein air pour tous

La variété des activités comblera tous les amateurs de plein air. Avec au menu : activités nautiques, baignade en lacs et rivières, canot, kayak, chaloupe, vol en hydravion observation de l’ours noir et de la faune en général, pêche, chasse, randonnées pédestres, vélo de montagne, quad

Activités dans les pourvoiries du Québec

 

Une faune riche et variée à observer 

Il est possible d’observer un grand nombre d’animaux à travers des activités guidées comme l’observation de l’ours noir par exemple (les ours sont appâtés et on les observe depuis une plate-forme ou un abri aménagé). Ou encore en se promenant dans les sentiers aux moments propices pour peut-être les admirer en toute liberté (par exemple tôt le matin pour le castor et les orignaux). Des rencontres magiques qui marquent des vacances !

ours

castor

orignal

 

Les pourvoiries du Québec, une destination en toute saison

Lieux de villégiature prisés en été comme en hiver, ça dépend de ce que l’on vient y faire, quelles activités on souhaite pratiquer.

Pour pêcher, faire du canot ou observer la faune, il faut venir en été/automne, et pour pratiquer des activités hivernales, c’est de Noël à la mi-mars (certaines pourvoiries sont fermées en hiver).

L’hiver, une kyrielle d’activités s’offre à ceux qui aiment la neige et ne craignent pas le froid (et ses morsures parfois, mais au moins, y’a plus de maringouins !). On peut faire de la motoneige, du traîneau à chiens, des randonnées en raquettes, de la pêche blanche, du ski de fond, un vol en hydraski, et aussi passer des soirées au coin de la cheminée, pour profiter de la chaleureuse hospitalité québécoise.

Les pourvoiries du Québec en hiver

 

Bon à savoir : la classification des pourvoiries

Même si certaines pourvoiries sont classifiées 5 étoiles, ce n’est pas comparable avec un hôtel 5 étoiles par exemple. Il faut garder à l’esprit que ce sont des hébergements en pleine nature, et à ce titre, les pourvoiries sont sujettes à des contraintes dues à leur localisation. Cela reste des hébergements simples, plutôt rustiques, dont le charme réside plutôt dans la beauté de l’environnement et du site naturel.

Toutefois, la classification informe sur leur qualité, les services, commodités et activités offertes,  afin de vous aider à choisir celle qui vous convient le mieux, selon vos envies, attentes et budget. Enfin, il peut également y avoir une différence entre deux pourvoiries classifiées 4 étoiles. Cela se comprend facilement, c’est un peu comme la différence entre un A+ et un A-.

Au fait, il existe près de 700 pourvoiries dont plus de la moitié regroupée sur le site de la Fédération des pourvoiries du Québec. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses !

 

Et bien sûr, vous vous demandez si je n’ai pas quelques exemples de parcours été/hiver avec des pourvoiries à vous suggérer ?

Naturellement, voyons ;-). Voici des suggestions de parcours été et hiver avec séjour en pourvoirie :

Road trips et voyages incluant un séjour en pourvoirie en été
Insolite Grandeur Nature
Le Québec en famille
Le Vagabond


Programmes hiver incluant un séjour en pourvoirie en hiver
C’est par ici pour  Noël et Nouvel An
C’est par là pour nos séjours multi-activités
C’est juste ici pour nos  raids motoneige

Bon, ben si après toutes ces belles images, vous avez besoin d’informations, j’suis là 😉

si-question

 

Stéphane Le Guide
« Sur les routes et chemins, au pays des grands espaces »

© Vous souhaitez publier ou partager cet article ?
Contactez-moi à : stef@www.parcourscanada.com

 

Écrit par Stéphane Morvan

4 Commentaires


  1. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
    Nathalie Carouet

    Bonjour,
    J’aime votre article et le castor est sympa !
    Est-ce que le mois de mai est une bonne période pour venir dans une pourvoirie et peut-on vraiment y voir des castors ?
    Nathalie


    1. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
      Stéphane

      Bonjour Nathalie
      Merci pour votre commentaire que j’ai transmis à mon ami le castor 😉
      Pour répondre à votre question, le mois de mai est une bonne période mais à compter de la mi-mai seulement. Avant cette date, la végétation n’est pas (encore) sortie, Dame Nature ne se présente pas sous son meilleur jour. Pour un séjour en pourvoirie, le mois de mai peut être une bonne période, mais cela dépend surtout de ce que vous souhaitez faire comme activités. Si la pêche vous intéresse, la période qui va de la de mi-mai à la mi-juin (jusqu’à début juillet selon la région) est très bonne pour la pêche à la truite. Pour l’observation de la faune, c’est aussi une bonne période, la vie reprenant ses droits après le long hiver, toute la nature se réveille. Ceci dit, les sentiers de randonnées ne sont pas toujours pratiquables car encore innondés et/ou boueux. Et oui, on peut observer des castors en allant dans une pourvoirie car ce sont des hébergements localisés en pleine nature sur des territoires sauvages. Et puis les guides sur place savent où sont localisées les huttes. Le castor est présent partout sur le territoire et si vous y allez au bon moment, soir tôt le matin ou en fin de journée, vos chances d’en observer sont grandes (il est peu actif dans la journée). Dans les parcs du Québec également, il y a régulièrement des activités d’interprétation sur le castor.
      Stéphane


  2. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
    Bernard Goland

    Bonjour,
    J’aimerais pêcher avec mon fils de 12 ans, est-ce possible pour 1 journée seulement ?
    Mon fils aimerait aussi voir le castor du dessin 😉
    Merci
    Bernard


    1. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
      Stéphane

      Bonjour Bernard,
      Oui c’est possible ! A la journée ou même à la demi-journée pour vivre l’expérience de la pêche en lac ou en rivière au Québec. Je vous invite à nous contacter pour que l’un de nos conseillers vous concocte un parcours sur mesure (notre spécialité) qui inclura de la pêche et autres activités et visites tripatives ! Pour le castor, je pourrais vous donner quelques adresses où vous pourrez en voir avec votre fils !
      Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *