Petites différences culturelles autour de la table

Les voyages sont toujours une source de découvertes, et durant votre road trip au Canada, vous ne manquerez pas de remarquer quelques petites différences culturelles qui vous feront sourire parfois, et qui vous étonneront souvent. Vive la diversité !

L’eau servie à table (avec des glaçons )

pichet-eau-glaconsChoc culturel pour les uns, douche froide pour les autres, l’eau servie à table peut surprendre.  Et la surprise ne vient pas nécessairement du goût (car tout le monde a déjà goûté à l’eau chlorée)… mais au fait que de nombreux glaçons baignent généralement dans les pichets d’eau déposés sur la table. Si vous n’aimez pas l’eau glacée pendant votre repas, enlevez les glaçons ! Et puis si le goût vous déplaît, vous aurez toujours le choix de commander de l’eau en bouteille. L’eau de source Eska est une marque que je vous conseille particulièrement (avec ou sans bulles).  Elle vient du Québec et est considérée comme une des meilleures eaux au monde  (nan, ce n’est pas du chauvinisme, c’est un fait 😉


La cuisson des légumes

legumes-croquants
Moins cuits ! Et le degré de cuisson varie selon la province, selon qu’on est plutôt de culture culinaire britannique ou française. A l’anglaise, on cuit moins les légumes, ça va de al dente  à croquant, quand ce n’est pas cru dans certains cas (j’exagère à peine). Au Québec, c’est souvent juste bien, c’est cuit et un peu croquant, le meilleur des mondes…

 


 Et le beurre, salé ou pas ?

Ça dépend dans quelle partie du pays vous êtes, car les Canadiens ont des préférences et des habitudes différentes selon les populations qui les composent. Par exemple au Québec, pour toutes  sortes de raisons, mais surtout par son histoire et ses liens avec la France, on trouve aussi bien des beurres salés que non salés, et même du beurre demi-sel.

En revanche, si vous allez du côté de nos amis anglophones, soit tout le reste du Canada (ROC  : Rest Of Canada), l’héritage britannique leur fait préférer le beurre non salé, mais on y trouve aussi du beurre salé (plus rarement demi-sel). Avec une préférence pour le beurre fouetté ou baratté, plus léger, plus onctueux.


Et le fromage ?

fromagesÇa mériterait un ou plusieurs articles juste pour parler du fromage ! L’important à savoir est que vous en croiserez peu sur nos tables. Vous verrez surtout du cheddar ou du brie, de qualité inégale selon les places, et c’est à peu près tout ! Certains gîtes et hôtels proposent parfois du bon fromage, mais c’est rare. Car le fromage coûte cher ici (env. 30 $ le kilo pour les moins chers…) , et c’est bien dommage, car on en a du très bon ! Le Québec est à l’avant-garde au Canada et produit plus de 400 fromages (vous avez bien lu ;-).

Les meilleurs fromages ne sont pas disponibles partout, il faut se rendre chez le producteur, dans les fromageries ou dans des magasins spécialisés. Si l’occasion se présente, goûtez nos fromages, vous serez conquis. Certains ont même gagné des prix prestigieux dans de grandes compétitions internationales (pas chauvin pantoute j’vous dis…)

Pour vos pique-niques, vous trouverez quelques fromages dans nos supermarchés.  Et pour les gourmets, ces liens devraient vous intéresser :
Les fromages d’ici
Route des fromages du Québec


Le café : café filtre, café régulier, café américain…

dieu-cafe-cafetiereSujet de discussions fréquentes, le café que vous trouverez ici n’est pas tout à fait comme celui que vous buvez par chez vous… Ici, le plus souvent, le café qui vous sera servi  est un café régulier, c’est-à-dire le bon vieux café filtre. Il n’est pas très fort et il n’est pas toujours foncé, certains se demandent même si ce n’est pas du thé… Bref, vous l’aurez compris, notre café « régulier » est souvent critiqué ! Heureusement, il y a des places où ce type de café est très bon, et pour ceux qui ne peuvent pas (sur)vivre sans espresso,  l’option est possible dans les grandes villes (plus incertain en région…), et c’est toujours en supplément.  Au restaurant, le café filtre ou thé est inclus dans les menus appelés table d’hôtes (entrée + plat + dessert + café/thé). Si vous commandez à la carte, le café est en plus.

Un réchaud ? Un refill ?… Traduction : on vous propose de vous resservir gratuitement, le café régulier est à volonté. Surtout en région, car en ville, on paye à chaque fois, peut-être parce qu’on considère que le café est de meilleure qualité (ou parce qu’en région on est plus généreux ?). Quoi qu’il en soit, en reveux-tu, en revoilà. A volonté on te dit.

Et puisqu’on parle du café, c’est l’occasion de vous dire également que cela arrive souvent de voir les tasses à café déjà sur la table. C’est plus pratique pour le service et c’est plus facile que de les apporter en fin de repas. On gagne du temps, mais cela peut étonner.


Lait ou crème avec votre café ?

Vous aurez le choix ! Pour agrémenter votre café que vous trouverez souvent trop clair, ô européens que vous êtes à le préférer plus sombre, plus fort, en moins grande quantité. Soyez heureux, car un peu partout sur les tables, vous trouverez des petits pots de lait (2%) et de crème (10%) que vous pourrez ajouter au café-bof pour le rendre plus acceptable à votre vue et palais. Comblés vous serez, vous dis-je.


Débarrassage

Attention, ça peut surprendre. Ici, lorsque votre assiette est vide, on vous la débarrasse assez rapidement. Et cela ne signifie pas qu’on a hâte de vous voir quitter les lieux. Non, on considère seulement que vous serez plus à l’aise avec votre assiette vide débarrassée. C’est pour vous donner un bon service (c’est l’exemple type de la petite différence culturelle qui, mal interprétée, est source d’insatisfaction).


L’addition

Vous avez bien mangé et vous demandez l’addition à votre serveur(e). C’est alors qu’il vous demande : « une seule facture ? » Oui, voyez-vous, il est possible d’avoir autant de factures que de personnes, si chacun souhaite payer sa part à lui et pas partager celle des autres.
Et le service, le pourboire, comment ça se passe ?  Lisez cet article complet sur le service et le pourboire.


Les œufs au petit déjeuner

pdj-americainLa couleur d’abord. Avez-vous déjà vu des œufs blancs ? Si c’est la 1ère fois, bienvenue en Amérique du Nord ! La couleur vient de la race de poules, alors n’allez pas penser qu’on lave les coquilles (déjà entendu ;-).

Le matin, vous aurez souvent le choix de prendre un petit déjeuner américain, composé d’œufs ou d’omelette avec bacon ou jambon, patates, fèves aux lards (les fameuses bines ou beans en anglais, c’est à dire les haricots blanc façon locale…

Si vous aimez vos œufs au plat, reste à savoir si vous les aimez tournés ou miroir. Oeufs miroir (« sunny side up » si vous êtes dans une province anglophone) : on ne les cuit que d’un côté. Le jaune, tel un soleil, brille de tout son éclat.

Mais peut-être n’aimez-vous pas le petit résidu gluant ? Solution : optez pour des œufs tournés (« over easy » si vous êtes dans une province anglophone), c’est-à-dire qu’on va les retourner pour que le jaune touche la poêle. Cela permet de cuire le petit gluant résistant tout en gardant le jaune d’oeuf liquide. L’œuf se retrouve couvert d’un léger voile blanc sur le dessus, comme une petite poche. On perce, ça coule, c’est délicieux !


Pain blanc ou pain brun ? Les toasts (rôties) beurrés ou pas ?

On trouve majoritairement du pain en tranches (pain de mie) servi au petit déjeuner. Ce n’est pas la baguette qui domine au niveau du choix de pain proposé. Les Nord-américains sont ainsi, même si les bons pains (campagne, bio, à base de farines diverses…) se sont beaucoup développés ces dernières années, dans les grandes villes surtout, mais aussi en régions (moins répandu cependant). Sachez en tout cas qu’on vous demandera souvent : pain blanc ou pain brun ? Ce qui signifiera qu’on vous demande votre préférence entre le pain de mie blanc ou complet.

Quant aux toasts, soit les tranches de pain appelées rôties au Québec, si vous ne précisez rien en passant commande, ils seront servis beurrés par défaut (quel service !). Le problème, c’est que le beurre a le temps de fondre, ce n’est pas toujours appétissant…  Alors si vous voulez que le beurre reste beau et ferme le temps de l’engloutir, précisez bien en commandant : « toasts non beurrés s’il vous plaît ! », en demandant le beurre servi à part pour qu’il vous en apporte quand même.


Chocolat chaud

Il est bon de savoir que le lait chaud ou chocolat chaud n’est pas répandu chez nous le matin, ce n’est pas une habitude culturelle au petit déjeuner. Alors, si vous voyagez avec des enfants qui aiment boire du chocolat chaud le matin (ou vous-même), ne soyez pas surpris, on vous chargera sûrement un supplément.


Heures d’ouverture des restaurants

Ici c’est l’Amérique, on peut manger dans les restaurants non-stop de 11h du matin à la fermeture. Pas de fermeture à 14h et réouverture pour le souper. Pratique quand on visite le pays, pas d’horaire particulier à respecter !

Aussi, on mange tôt ! A 18h en moyenne (certains passent à table à 17h30 !). N’allez pas manger trop tard, ou on vous dira peut-être que la cuisine est fermée… C’est mieux de toute façon pour la digestion (c’est le docteur qui le dit…).


Appellation « casse-croûte »

Il est fréquent de voir sur le bord de la route des enseignes  casse-croûte . Chez nous, cela
signifie que vous trouverez de la « grosse bouffe » style  fast food, soit : poutine, hamburgers, frites, hot dog, pizzas… Mais c’est bon quand même de temps en temps 😉


Les restaurants « Apportez votre vin »

apportez votre vinComme le nom l’indique, vous pouvez apporter votre propre bouteille de vin dans ce type de restaurants. Le serveur vous ouvre même votre bouteille avec le sourire, sans frais de bouchon. Cela permet de réduire la note, car le vin est cher au Canada. Difficile de trouver un vin buvable à moins de 25-30 $ + taxes + service au restaurant. Vous le payerez au moins 2 fois moins cher à la SAQ (au Québec). Manger dans un restaurant APV permet donc d’économiser gros. Beaucoup de choix en ville, moins dans les régions. Un logo « Apportez votre vin » est affiché sur les restaurants qui le proposent et il y a des sites qui les répertorient :
Restaurants Apportez votre vin


Où acheter du vin et autres alcools ?

saqPour acheter du vin et autres alcools, il faut se rendre dans un magasin d’état (oui, vous avez bien lu), avec l’enseigne SAQ (Société des Alcools du Québec) si vous êtes au Québec.  Au Canada, dans la plupart des provinces,  c’est l’Etat qui contrôle la distribution de l’alcool : SAQ au Québec, LCBO en Ontario…. Les taxes sont élevées, les prix sont chers… Pour acheter de la bière, on va au supermarché ou chez le dépanneur (épicier), il y a plus de choix. On y trouve un peu de vin également, mais ce sont des premiers prix (vins assemblés), pas très bons à boire et plutôt destinés à cuisiner.


Supermarchés

IGA-horaires
Durant votre voyage, vous aurez l’occasion de vous arrêter dans plusieurs supermarchés croisés sur votre route. Chez nous,  ils sont ouverts tous les jours (y compris le dimanche !) et ferment généralement entre 20h et 22h selon l’enseigne. Pratique pour les courses du pique-nique !



C’est dans toutes ces petites différences culturelles qu’on trouve la saveur particulière d’un pays. On découvre, on s’étonne, on compare, on apprend, c’est toujours intéressant ! Et vous remarquerez d’autres différences encore d’une province à l’autre ! Que du plaisir !

Et vous, vacanciers heureux qui êtes déjà venus nous visiter, quelle différence culturelle autour de la table vous a le plus surpris, ravi ?

Et pour tous ceux qui souhaitent (re)découvrir la culture de chez nous, planifiez votre voyage au Canada avec notre belle sélection de road trips dans toutes les régions du Canada. On vous attend 😉

Venez voir nos road trips au Québec
Venez voir nos road trips au Québec + Ontario
Venez voir nos road trips dans l’Ouest Canadien
Venez voir nos road trips dans l’Atlantique


Stéphane Le Guide
« Sur les routes et chemins, au pays des grands espaces »

© Vous souhaitez publier ou partager cet article ?
Contactez-moi à : stef@www.parcourscanada.com

 

Source dessin avec le fromage : Christophe Bertin (Dessinateur Berth)
http://berth.canalblog.com/archives/2011/11/09/22597878.html

Étiquettes

Écrit par Stéphane Morvan

2 Commentaires


  1. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 56
    cicada

    Super intéressant à savoir avant notre escapade dans cette belle contrée!
    Merci pour tout ces bons conseils.


    1. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 56
      Stéphane

      Merci pour ce bon commentaire, ça fait grand plaisir à lire ! Bonnes vacances à venir dans notre beau pays !
      Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *