Road trip au Canada : 16 questions fréquentes

Tous les amateurs de grands espaces et de plein air vous le diront, faire un road trip au Canada est le meilleur moyen de découvrir le pays. Autonome au volant de votre véhicule de location, vous sillonnerez le pays en suivant un itinéraire établi à l’avance avec l’aide d’un spécialiste de la destination, qui habite le pays et le connaît bien.  Vous visiterez les incontournables attraits touristiques, et aussi les trésors cachés loin des sentiers battus. Un voyage taillé sur mesure juste pour vous !

Pour vous aider à préparer la grande aventure, voici une série de questions fréquentes posées par les voyageurs en phase de préparation de leur road trip au Canada (également appelé autotour). Lisez la définition d’un autotour au Canada.


1. Quelles sont les formalités d’entrée au pays ?

Tous les voyageurs internationaux qui entrent au Canada doivent se munir d’une Autorisation de Voyage Électronique (AVE). Le coût est de 7$ par personne et la demande se fait en ligne.

Cette formalité est similaire à l’autorisation électronique de voyage (Formulaire Esta) pour l’entrée aux Etats-Unis. Attention, vous devez faire la demande uniquement depuis le site officiel de Citoyenneté et Immigration Canada. Plusieurs organismes en ligne proposent de le faire pour vous, mais cela vous coûtera beaucoup plus cher sans aucune garantie que ce soit accepté sur place.

  • Le passeport à lecture optique et / ou biométrique n’est pas obligatoire pour  entrer  au  Canada pour les ressortissants de France, Suisse et Belgique. Chaque voyageur doit avoir un passeport individuel (y compris les enfants).
  • Pas de visa requis pour les voyageurs français, suisses ou belges.
  • La validité de votre passeport doit dépasser d’au moins un jour la durée du séjour prévu au Canada.
  • En tant que touriste (visiteur) vous devez avoir un billet aller/retour pour venir au Canada.
  • Pas de vaccination obligatoire.

Pour en savoir plus sur les passeports pour les enfants.


2. Faut-il un permis de conduire international pour conduire au Canada ?

Les visiteurs peuvent conduire sur les routes du pays avec un permis de conduire de leur pays d’origine durant une période maximale de 3 mois. Il n’est pas obligatoire de se munir d’un permis de conduire international. Toutefois, celui-ci est requis en complément de votre permis de conduire d’origine lorsque celui-ci est rédigé dans une langue autre que le français ou l’anglais. Le permis international n’est pas valable seul, il vient en complément de votre permis d’origine.

 

3. A partir de quel âge peut-on louer une voiture ? 

L’âge minimum requis est de 25 ans. Il est toutefois possible de louer une voiture à partir de 21 ans (avec 1 an minimum d’expérience de conduite), mais le loueur appliquera un supplément de 25 $ à 35 $ + taxes par jour, à payer directement sur place.

 

4. Quelle est la réglementation pour les sièges autos et réhausseurs ?

La loi exige que les enfants qui mesurent moins de 63 cm en position assise (mesurée du siège au sommet du crâne) soient installés dans un siège auto ou réhausseur adapté à leur poids et à leur taille, et cela, jusqu’à ce qu’ils puissent porter correctement une ceinture de sécurité.

  • Dès la naissance et jusqu’à 10kg  = siège bébé
  • De 10 à 17kg = siège enfant
  •  A partir de 18 kg = réhausseur

Les enfants de 12 ans ou moins : sur la banquette arrière
C’est l’endroit le plus sécuritaire pour eux dans la voiture, puisqu’ils sont plus éloignés des zones d’impact lors d’une collision frontale.

Si vous prenez le taxi avec un enfant
Il est obligatoire d’attacher l’enfant avec la ceinture de sécurité, à défaut de pouvoir l’installer dans un siège auto pour enfants.

Si l’enfant est trop petit pour se tenir droit
Attachez-vous d’abord avec votre ceinture de sécurité et prenez ensuite l’enfant dans vos bras. Autrement dit, ne vous attachez pas ensemble : en cas d’accident, vous pourriez écraser votre enfant.

Pour en savoir plus, consultez le site de la Société d’Assurances Automobile du Québec  (site officiel du gouvernement du Québec).

 

5. Est-il préférable de changer ses euros avant d’arriver ou sur place au Canada ?

Il est en général plus intéressant de changer ses euros sur place au Canada dans un bureau de change plutôt que dans votre pays d’origine.

Je vous conseille de vérifier auprès de votre banque quel taux elle vous propose. Demandez-lui combien de dollars canadiens vous obtiendriez avec 100 euros (attention il s’agit de dollars canadiens et non américains). Ensuite, vérifiez sur le site web d’un bureau de change comme Calforex présent dans les grandes villes du pays. Par expérience, c’est très rare qu’une banque européenne offre un meilleur taux qu’un bureau de change local, à moins que le banquier soit votre ami 😉

Les euros ne sont acceptés que dans les bureaux de change et certaines banques. Il est possible de retirer de l’argent (dollars canadiens) directement aux guichets automatiques ayant le sigle Visa ou Mastercard. Vous pouvez également utiliser des Traveler’s Checks en dollars canadiens directement dans la plupart des commerces. Les cartes de crédit sont d’utilisation courante et sont acceptées quasiment partout sans montant minimum d’achat. La carte Amex est celle qui est la moins courante.

 

6. Faut-il un adaptateur pour les prises électriques ?

Comme partout en Amérique du Nord, le courant au Canada est de 110 Volts.

Les fiches des prises électriques sont également différentes de l’Europe. Il est donc nécessaire de se procurer un adaptateur. Vous pourrez en trouver dans les magasins spécialisés dans les voyages, magasins d’électronique,  boutiques hors taxes, et certains magasins de souvenirs.

Attention, si la plupart des appareils récents sont capables de passer du 220 Volts au 110 Volts, certains appareils ne sont pas capables de gérer ce changement. Il vous faudra alors un convertisseur.

C’est également valable dans l’autre sens, si vous achetez un appareil électronique au Canada. Pour vérifier si l’appareil est compatible, regardez ce qui est écrit sur la prise, c’est en général précisé 110 V / 220 V / 230 V.

 Il existe 2 types de prises :

adapteur électrique pour le Canada

Prises de courant au Canada (110 volts)

  

7. Combien coûte un repas en moyenne au Canada ?

Le coût moyen d’un repas pour le midi (pour un adulte) se situe entre de 12 et 18 $ en moyenne, plus taxes et service (soit 15 % de taxes + 15% de service),  sans les boissons. Consultez cet article pour bien comprendre les taxes et service au Canada.

C’est toujours plus cher le soir, plutôt entre 18 et 30 $ ou plus, selon le type de restaurants et le repas choisi. Attention, les boissons alcoolisées (vin, bières, etc…) sont assez chères au Canada.

Par exemple :
– une bière : 5-7 $ environ (+  taxes et service)
– un verre de vin : 7-12 $ (+  taxes et service)
– une bouteille de vin : 30 $ et plus  (+  taxes et service)

Pour le midi, nous vous conseillons de prévoir un pique-nique si le temps le permet. Le budget est alors sensiblement le même qu’en France, à part si vous achetez du fromage ou des boissons alcoolisées. Il est également possible de faire un stop rapide dans un restau-café (ex : Tim Horton’s) où vous pouvez manger 1 soupe + 1 bagel + 1 café pour moins de 10 $ par personne.

Attention, il n’y a pas vraiment de sandwicherie comme en France. L’équivalent est le restau café comme le Tim Horton’s ou le Subway par exemple (mais sandwich à l’américaine), et sinon, vous trouverez plutôt des MacDo, Wendy’s, etc… Dans les grandes villes comme Montréal ou Québec, certaines boulangeries proposent des sandwichs à la française comme les boulangeries « Première Moisson » ou « Pain Doré ».

Enfin, pour vous initier à la parlure locale, il est bon de savoir qu’au Québec, il y a une légère différence avec la France quant au nom qu’on donne aux repas :

Au Québec, on commence par le déjeuner (ce qui a du sens puisqu’on rompt le jeûne ;-0), puis le dîner pour le repas du midi, et enfin le souper. Nuances qui vous éviteront déceptions et malentendus 😉

Dans le reste du Canada (anglophone), on commence avec le breakfast, puis le lunch et le dinner (prononcé « dineure »).

 

8. Quel budget essence faut-il compter en moyenne ?

L’essence coûte moins cher qu’en Europe, le prix fluctue autour des 1,10 $ le litre d’essence. Pour vous donner un exemple parlant, si vous louez un véhicule de catégorie intermédiaire et que vous roulez environ 2000 km, il vous coûtera entre 200 et 250 $ environ de budget essence pour votre road trip au Canada. Budget à majorer en proportion si vous louez un véhicule plus énergivore de style 4×4 ou minivan.

Les véhicules de location roulent à l’essence (diesel rare) et sont tous avec conduite automatique. Dans les stations-service, il y a 3 qualités de carburant : ordinaire, super et super plus. Vous pouvez faire le plein avec l’ordinaire, la moins chère.

  

9. Y aura-t-il des connexions Wi-Fi dans les hébergements ?

La très grande majorité des hébergements offrent l’accès internet Wi-Fi gratuitement aujourd’hui. Paradoxalement, ce sont les hôtels les plus chers qui continuent à facturer des frais variant de 10 à 20 $ selon l’enseigne. Heureusement, les cafés et restaurants proposant une connexion Wi-Fi sont nombreux, il est donc rare de passer une journée sans pouvoir se connecter (à moins de vous perdre dans le fond du bois, mais dans ce cas, vous voulez justement perdre toute connexion…)

 

10. Faut-il laisser un pourboire dans les hébergements (hôtels, auberges, gîtes… ) ?

Il est d’usage de laisser une « petite pièce » dans vos hébergements, destinée à la personne responsable du ménage.  Trop souvent oubliée, elle mérite quand même votre considération. Laissez au minimum 1 $ par nuit et par personne, que vous prendrez soin de laisser dans l’enveloppe prévue à cet effet sur la table de nuit ou le bureau. Si ce n’est pas mis dans l’enveloppe, la femme de ménage ne le prendra pas.

Même dans les gîtes (B&B), il est d’usage de laisser un petit pourboire pour le ménage, car le plus souvent ce ne sont pas les hôtes qui font le ménage eux-mêmes, mais une femme de ménage. Et quand ils le font eux-mêmes, c’est qu’ils n’ont pas les moyens de payer une personne pour le faire, alors il est conseillé de laisser un petit quelque chose. Vos hôtes apprécieront.

 

11. La literie et serviettes sont-elles fournies dans les hébergements ?

Oui, même dans les gîtes (bed & breakfast), et certains hébergements insolites (tente Huttopia, cabane dans les arbres, tipi…) si vous réservez par l’intermédiaire d’une agence comme la nôtre. Autrement, en direct, certains hébergements insolites n’offrent pas le service.

 

12. Que faut-il faire en cas d’urgence médicale sur place ?

En cas d’urgence (médecin, police, incendie, accident, vol) composez le 911 depuis n’importe quel téléphone.

Pour les petits bobos, il est conseillé de s’informer auprès des pharmaciens. Ils pourront vous aiguiller et même vous proposer une consultation rapide dans un « cabinet » au sein de la pharmacie. Il faut se rendre aux urgences pour les urgences ! En effet, si votre problème ne présente pas de caractère vraiment urgent, vous risquez de passer de longues heures à attendre qu’on vous prenne en charge.

Avant le départ, pensez à consulter les clauses de votre assurance-maladie afin de vérifier si elle couvre les frais médicaux et hospitaliers à l’étranger. Cette assurance est généralement incluse avec votre carte de crédit.

Dans le cas contraire, il est conseillé de souscrire à une assurance voyage. En effet, il faut compter de 500 à 800 dollars juste pour ouvrir un dossier à l’hôpital ! Pour vous garantir un service de qualité, nous nous sommes associés avec l’assureur français Chapka Assurances.

Les avantages  d’une assurance pour les voyageurs européens avec Chapka Assurances.

 

13. Comment savoir quel temps il fera durant mon road trip au Canada ?

Le Canada se visite très bien tout au long de l’année, avec des saisons bien marquées. Plutôt froid et sec en hiver, et chaud et humide en été, avec de grandes variations possibles étant donné la démesure du pays. Consultez notre page Climat et saisons au Canada pour en savoir plus.

Le site de Météomédia vous donnera la température en temps réel, les moyennes de saison ainsi que des statistiques et autres informations intéressantes sur le climat au pays.

Pour ma part, je vous dirais que le pays est magnifique et qu’on peut le visiter en toute saison, exception faite des 2 mois de transition que sont avril et novembre, qui sont à éviter. Ce sont 2 mois durant lesquels la nature ne présente pas ses plus beaux atours. En avril : fonte des neiges qui gorge d’eau les sols, inondations, terrains boueux… En novembre : les arbres ont perdu leurs feuilles, le froid s’installe, la nature s’endort doucement en attendant le règne du Grand Blanc (et ses morsures revigorantes…).

 

14. Est-ce que mon téléphone portable fonctionnera au Canada ?

Oui, si c’est un téléphone tribande ou quadribande. Vérifiez ensuite auprès de votre opérateur pour connaître les forfaits disponibles.

 

15. Est-ce que j’aurais un service (et assistance) en français lors de mon séjour au Canada ? 

Avec nous, les échanges seront en français en tout temps (au téléphone et par courriel). Si vous voyagez dans la province de Québec, tous les prestataires parleront le français, c’est même ce qui fait le charme et le caractère unique d’un voyage au Québec. Ailleurs au Canada, hors Québec, toutes les provinces sont anglophones, excepté le Nouveau-Brunswick qui est bilingue. On trouve des francophones un peu partout sur le territoire, mais ils sont peu nombreux. Il y environ 1 million de francophones hors Québec  (population du Canada : 36 millions, dont 8 millions au Québec).

 

16. Quels souvenirs rapporter du Canada ?

Pleins ! D’abord, ceux de vos vacances qui resteront des souvenirs inoubliables 😉 et ensuite tous ceux que je vous suggère dans cet article complet (Quels souvenirs rapporter du Canada ?) avec moult idées pour rapporter un petit bout de Canada chez vous…

 


Et de votre côté, avez-vous des questions concernant votre futur voyage au Canada ?  


Laissez un commentaire !

Stéphane Le Guide
« Sur les routes et chemins, au pays des grands espaces »

© Vous souhaitez publier ou partager cet article ?
Contactez-moi à : stef@www.parcourscanada.com

 


 

Écrit par Stéphane Morvan

8 Commentaires


  1. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
    Rubion

    Bonjour,
    Merci pour votre bon article bien complet et qui répond à nombre de questions que nous nous posions en vue d’un road trip l’an prochain ! J’aimerais savoir s’il est possible de louer un véhicule dans une province et de le rendre dans une autre ? Est-il envisageable par exemple de le prendre en Nouvelle-Ecosse ou Terre-Neuve pour le rendre à Montréal ou à Québec ? Je vous remercie pour votre réponse et je continue de vous lire avec intérêt et plaisir !
    Florence Rubion


    1. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
      Stéphane

      Bonjour Florence

      Merci pour votre commentaire !
      Pour la location de voiture, ce n’est pas toujours possible de prendre un véhicule dans une province et le rendre dans une autre, et quand c’est possible, il y a généralement des frais d’abandon (One way) qui peuvent être assez chers. C’est variable en fonction des destinations.

      Par exemple pour une prise à Halifax en Nouvelle-Ecosse avec remise à Montréal au Québec, cela coûte 250$ à 300 $ (selon la catégorie du véhicule).
      De St-John’s à Terre-Neuve avec remise à Halifax en Nouvelle-Ecosse, cela coûte de 1100 $ à 1600 $ (oui c’est cher !).
      Autre exemple, entre Montréal et Toronto (ou inversement), il n’y a pas de frais !

      Ces exemples sont basés sur nos contrats avec le loueur AVIS.
      En conclusion, c’est très variable, il faut vérifier selon le trajet planifié.

      Bonne préparation de voyage !
      Stéphane Le Guide


  2. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
    Philppe Henry

    Bonjour Stephane ,
    Je voulais avoir votre avis d’expert .
    Nous allons rendre visite à notre fille qui étudie à Montreal début octobre . Nous allons rester quelques jours à Montreal et ensuite nous aurions aimé faire un mini road trip de 4 jours pour revenir ensuite à Montreal et terminer par un week- end. a Tadoussac .
    Que me conseillez – vous pour ce mini road trip de 4 jours départ Montreal retour Montreal ?
    Je suis un passionné de photos . Nous recherchons des paysages de pleine nature et des vues epoiustoufflantes .
    C’est la période où le s érables ont revêtu leurs belles couleurs . Nous adorons les lacs , les fleuves , la mer et les petites haltes dans des lieux sympas. Nous n’avons pas peur des kilomètres . Merci beaucoup de vos précieux conseils .


    1. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
      Stéphane

      Bonjour Philippe,
      Tout d’abord, vous avez bien choisi la période puisque vous serez en plein dans le pic des couleurs d’automne (normalement 😉

      Pour un road trip de 4 jours en Montréal-Montréal (donc 3 nuits), voici ce que je vous suggère :
      Jour 1 : Montréal / Parc du Mt Tremblant (Laurentides)
      Jour 2 : Laurentides / Parc de la Mauricie
      Jour 3 : Parc de la Mauricie
      Jour 4 : Parc de la Mauricie / Montréal

      Je vous conseille de ne pas faire trop de route puisque vous voulez profiter de la nature et prendre des photos. Prenez le temps aussi de faire un tour de canot au milieu d’un lac entouré par les couleurs, c’est un must à cette période. Et laissez-vous tenter par une randonnée qui vous conduira à des points de vue spectaculaires (lire mon article sur le parc du Mt Tremblant)

      Parc de la Mauricie : on peut aussi y passer 1 journée complète sans s’ennuyer et on en redemande.

      Si vous allez en Mauricie et au Parc de la Mauricie, profitez-en pour faire un survol en hydravion au milieu des couleurs, c’est magique ! Je vous recommande Hydravion Aventures, ce sont des pros qui connaissent parfaitement la région. Vous pouvez même vous faire déposer dans un endroit nature à la journée ou pour la nuit avec retour en hydravion (à l’hôtel Sacacomie par exemple. Le site est exceptionnel et s’y faire déposer en hydravion pour y passer la journée est une expérience unique. Sur place, on peut presque tout faire mais surtout l’hôtel surplombe un lac, et la vue est wow !)

      Autre alternative, la région des Cantons de l’est réputée pour ses couleurs a beaucoup à offrir. Mais personnellement, je préfère les Laurentides et la Mauricie.

      Enfin, pour votre escapade à Tadoussac, c’est loin pour une simple fin de semaine ! C’est au moins 6h de route par trajet. Mais la région de Charlevoix entre Québec et Tadoussac est superbe, prévoyez plus de temps si vous pouvez, et faites halte dans le coin de Baie St-Paul (le parc des Grands Jardins est proche et la balade du Mt du Lac des Cygnes est superbe), ou proche de La Malbaie (le parc des Hautes Gorges est proche et offre aussi une randonnée époustouflante). Lire l’article sur le top 10 des randonnées au Québec.

      Et puisque vous passerez devant la ville de Québec, faites un tour sur l’île d’Orléans, c’est vraiment magnifique au temps des couleurs, surtout quand on coupe l’île par la route du Mitan et qu’on revient en faisant face à la côte de Beaupré et les montagnes, c’est vraiment spectaculaire !

      Dernier conseil du guide, arrêtez vous au petite village de Cap Santé (sortie 269 de l’autoroute 40). Vous pourrez vous garer à l’église et, à pied, suivre la pancarte rose « Vieux Chemin » (ancien Chemin du Roy datant du 18ème siècle) pour une petite balade dans une rue pittoresque avec de belles maisons chargées d’histoire. Je recommande le petit Café de la Place qui met en valeur le patrimoine, la culture et la santé. Idéal pour une petit pause, pour une boisson, collation, petit déjeuner ou déjeuner.

      Bon spectacle d’automne et bon séjour chez nous !
      Stéphane Le Guide


  3. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
    Bonnard Martine

    bonjour Stéphane et merci pour toutes vos précieuses informations

    Nous partons faire le tour de l’ouest canadien à la fin de cette semaine. Nous ne sommes pas anglophone
    j’ai un peu appris quelques mots mais qu’elles sont les expressions ou les mots à savoir absolument (lire un panneau par exemple dans les parcs ou sur la route….)
    Merci beaucoup


    1. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
      Stéphane

      Bonjour Martine,
      De retour de vacances, j’ai manqué votre message !
      J’espère que votre aventure dans l’Ouest canadien s’est bien déroulée.
      Pas trop de misère à comprendre l’anglais et les panneaux ?
      Stéphane


  4. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
    François

    Bonjour Stephane, vous commentaire sont enrichissant.
    Nous avons de beaux projets, en famille, un Road trip de Toronto à Montréal. (Ottawa/Kingston/trois Riviere /Québec).
    Nous pensons partir 12 jours, est ce prévisible dans ce labs de temps. Et que nous conseillez vous pour une première au Canada ?
    (2adultes et 2enfants 13 et16 ans)
    Merci pour vos précieux conseils


    1. Notice: Trying to get property of non-object in /www2/parcourscanada.com/parc-website/web/wp-content/themes/pc/backoffice/query.php on line 37
      Stéphane

      Merci pour votre commentaire.
      Tout d’abord, à quelle période souhaitez-vous voyager ?
      Si c’est pour cet été, je crains que ce ne soit un peu tard, mais ça dépend surtout du type d’hébergement que vous souhaitez et de votre budget.

      Concernant votre itinéraire, il est réalisable en 12 jours, mais je vous conseille de ne pas loger à Trois-Rivières mais plutôt en région proche du parc national de la Mauricie.

      Etant donné que vous voyagez avec des enfants, que c’est une première fois au Canada et que vous n’avez que 12 jours, pourquoi ne pas vous concentrer sur le Québec seulement ? Vous auriez plus d’étapes nature et donc plus de temps pour faire des activités en famille !

      Pour plus d’informations, je vous encourage à nous contacter via le site web (message ou formulaire), un de nos conseillers pourra vous téléphoner pour en parler de vive voix (si vous souhaitez un voyage organisé par une agence locale).

      Je vous souhaite de belles vacances à venir dans notre beau pays !
      Stéphane Le Guide

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *