Quels souvenirs rapporter du Canada ?

Pour prolonger son road trip au Canada, rien de tel qu’un petit (ou gros) souvenir qu’on aura plaisir à offrir, qu’on puisse exhiber fièrement dans son salon, ou ranger dans le fond d’un tiroir…

Acheter un souvenir est un véritable réflexe pour certains et un acte réfléchi et chargé de sens pour d’autres, mais pour tous, il est utile de savoir quels souvenirs on peut trouver dans le pays que l’on s’apprête à visiter. Voici quelques pistes…

Produits du terroir québécois

Le cidre de glace
C’est un des produits phare du terroir québécois. Nectar divin fabriqué avec des pommes gelées par l’hiver québécois. Pour le procédé de fabrication, on s’est inspiré du fameux vin de glace pour mettre en valeur la pomme du Québec. On trouve du cidre de glace dans les SAQ (magasins où sont vendus la plupart des alcools), mais aussi directement chez les producteurs, dans certains marchés, et dans certains commerces spécialisés.

Sirop d’érable
Incontournable et inimitable sirop d’érable, l’or liquide de nos forêts. Le Québec est le plus gros producteur de sirop d’érable au monde (près de 80 % de la production mondiale), et vous en trouverez à peu près partout. Et pourquoi ne pas le magasiner directement dans une cabane à sucre, là même où il est produit ? Vous pourrez ainsi voir un érable à sucre de près et en apprendre plus sur ce trésor national. Sans compter qu’il est même possible de prendre un bon repas de cabane et ainsi vous « sucrer le bec » en dégustant le traditionnel repas du temps des sucres. Bon à savoir, il existe des différences de qualité dans le sirop d’érable, questionnez, comparez, dégustez !

Autres produits de l’érable
Il n’y a pas que le sirop qui est bon, il existe d’innombrables produits à base de sève d’érable : des biscuits fourrés, des bonbons, du sucre d’érable, du beurre d’érable, des alcools…

Le Sortilège (liqueur de whisky à l’érable, 30% d’alcool)
Tout simplement envoûtant. Certains s’en inspirent pour faire leur propre recette maison en combinant du whisky et du sirop d’érable, mais ce n’est pas aussi subtil, aussi fin.

Fine Sève (eau de vie dérable, 40% d’alcool)
Obtenue par une distillation de sirop d’érable fermenté, et ensuite vieillie en fût de chêne pendant deux ans.

Caribou (la recette est secrète 😉  22 % d’alcool)
Incontournable à la cabane à sucre, indispensable pendant le Carnaval d’hiver et mémorable durant les parties de pêche hivernale… La recette ? C’est secret vous dis-je… bon d’accord… Autrefois, jadis, au temps des débuts de la colonie, quand la vie était dure et intense, la boisson était un mélange de… sang de caribou et d’alcool fort (ce n’est pas une menterie même si je n’ai aucune preuve formelle…). Aujourd’hui, il existe différentes recettes, mais les ingrédients principaux sont  : du vin ou du porto, mélangé à de l’alcool blanc. Une recette qui délie les langues et qui rend l’hiver moins mordant. Le caribou est aussi le nom du renne du Canada, l’animal que l’on retrouve sur la pièce de 25 cents.

Autres produits gourmands en vrac

Une bouteille de chicoutai (liqueur de mûres des marais), de Minaki (liqueur de bleuets), des bières de micro-brasseries, blondes, brunes, rousses, ambrées, cuivrées… les amateurs de « broue » se régaleront, y’en a pour tous les goûts !

Des bleuets enrobés de chocolat du Lac St-Jean, de la confiture de bakeapple (mûrier sauvage) ou de partridge berry (airelles sauvages) de Terre-Neuve, des canneberges déshydratées (cranberries), du ketchup aux fruits, du thé ou tisane à l’érable… et tant d’autres délices !

Deux adresses incontournables pour trouver ces merveilleux produits du terroir québécois, une physique, l’autre virtuelle :

Le Marché des Saveurs, au Marché Jean-Talon à Montréal.
www.Kanata.fr, épicerie fine en ligne pour magasiner ces bons produits à votre retour chez vous.

Si vous rapportez de l’alcool ou des produits réglementés, il est conseillé de vérifier auprès des douanes de votre pays ce qui est autorisé et les quantités permises.


Art & Culture

De la musique
Vous trouverez d’excellents CD de groupes locaux, de la musique francophone pop à la musique traditionnelle, sans oublier la musique celtique de nos amis des provinces maritimes ou encore la musique Country. La musique d’ici est aussi riche et diversifiée que sa population. Connaissez-vous le groupe Les Cow-boys fringants, Les 3 accords, La Bottine souriante, mais aussi les chanteurs tel que Richard Desjardins, Lisa Leblanc, Brigitte Boisjoli, Ariane Moffat, Cœur de pirate, Jean Leloup, Richard Charlebois, Félix Leclerc… et tant d’autres ?

Cuillère en bois (appelée également cuillère musicale)
C’est un instrument traditionnel utilisé dans les cabanes à sucre. Jouer de la cuillère provoque un intense sentiment de plaisir, tripatif au boutte !


Electronique

Comme les CD et DVD, l’électronique est généralement moins chère au Canada.
Avant d’acheter, assurez-vous de leur compatibilité avec votre pays d’origine.


Un livre (des écrivains à ramener dans sa valise)

Ah! un bon roman, un livre sur la parlure québécoise (il existe même des dictionnaires), un livre sur l’histoire du pays, un livre tout simplement, pour prolonger le voyage et la découverte de ce Nouveau Monde… Voilà un souvenir qui fera plaisir à coup sûr, nous avons de remarquables écrivains, certains déjà célèbres, et d’autres qui méritent d’être découverts.


Artisanat amérindien

Il y en a un peu partout, mais attention, ce n’est pas toujours de l’artisanat fait au Canada par des communautés amérindiennes. À Montréal par exemple, beaucoup de magasins dans le Vieux-Montréal, sur la rue Notre-Dame ou rue St-Paul vendent du faux artisanat (c’est bien Indien, mais d’Inde !). Il est préférable d’acheter directement auprès des communautés pour éviter les mauvaises surprises (ce sera l’objet d’un prochain article). Parmi les objets les plus populaires : un capteur de rêves, un collier avec griffes de loup ou d’ours, un bijou de perles, une paire de raquettes traditionnelles (en bois et babiche), une paire de mocassins


Art Inuit

Plus dispendieux que l’artisanat, c’est de l’art, et il provient d’artistes inuits du Grand Nord canadien. Là encore, attention aux copies, les vraies sculptures ou objets d’art inuit sont accompagnés d’un certificat d’authenticité avec le nom de l’artiste et la provenance. C’est plus cher, mais c’est beau. Si vous passez par Québec, il faut absolument aller jeter un œil à la galerie d’art Brousseau, sur la rue St-Louis, juste avant le Château Frontenac, en face du restaurant Les Anciens Canadiens (une maison au toit rouge qui date du régime français).


Peintures, dessins, lithographies, sculptures

Un peu partout vous trouverez des œuvres en tout genre à tous les prix qui immortalisent un « morceau d’âme du pays ».


Vêtements & accessoires

Tee-shirts (maillots en français d’icitte)
Avec toutes sortes de niaiseries imprimées dessus, avec des animaux du pays, avec des mots de la parlure ou des mots de nos amis-voisins-frères-qui-parlent-pas-la-même-langue-que-nous-autres (en anglais, vous l’aurez compris). Acheter un tee-shirt avec l’inscription « I Love Canada » est certes tentant, mais un « J’aime le Québec » est plus séduisant !

Vêtements de marque
De fabrication locale et reconnus pour leur qualité, comme par exemple les vêtements de plein air de marque Chlorophylle, les manteaux d’hiver Kanuk, ou les célèbres manteaux Canada Goose, les vêtements en fourrure recyclée Harricana, les bottes Sorel ou Pajar. Vous trouverez également des chemises de bûcheron (vous savez les chemises rouges à carreaux), des maillots de hockey (du club des Canadiens de Montréal, en attendant le retour des Nordiques de Québec ;-), des jeans Levi’s moins chers qu’en Europe, des chaussures de marche, un chapeau de cow-boy si vous visitez l’Ouest canadien, ou un chapeau de la police montée, une tuque pour l’hiver…


Articles de sport

Patins à glace, crosse de hockey (ou simple rondelle), maillots d’une équipe de hockey, clubs de golf… (souvent moins chers qu’en Europe)


Et pour se souvenir…

Une plaque d’immatriculation du Québec
Quel meilleur souvenir pour se souvenir qu’une plaque arborant la devise « Je me souviens » ?
La célèbre devise du Québec est présente sur toutes les plaques d’immatriculation, et certains commerces vendent des vieilles plaques. Les vraies ne sont pas en plastique, ouvrez l’œil !

 

Bon magasinage !

 

Stéphane Le Guide
« Sur les routes et chemins, au pays des grands espaces »

© Vous souhaitez publier ou partager cet article ?
Contactez-moi à : stef@www.parcourscanada.com

Écrit par Stéphane Morvan

20 Commentaires

  1. jean

    J’ai ramené de Québec une plaque d’immatriculation, une vraie, et du sirop d’érable! pour moi ce sont les incontournables et un polo sur lequel est écrit en français: Québec je me souviens. Que de beaux souvenirs de mes séjours au Québec, Dans la ville de Québec, Sherbrooke où mon fils a fait un an d’étude, Tadoussac, Saguenay, Montréal, les Deux rivières et plein d’autres. Vivement cet Automne pour une balade sauvage en Gaspésie. Bon matin à tous les québécois.
    corinne

    1. Stéphane

      Bonjour Florence,
      Voilà ce qui arrive quand on tombe en amour avec le pays 😉
      Je me souviens… d’être né sous le lys, d’avoir grandi sous la rose, et de m’épanouir sous l’érable !
      Stéphane

  2. Marie

    En 2004, j’ai eu l’occasion d’aller au Canada. Magnifique. J’ai visité Québec que j’ai adoré. J’ai séjourné au manoir Victoria. J’aimerais trouver une affiche retraçant la vie du Québec. Je me souviens qu’il y a un mur peint et cette affiche représente ce mur.si mes souvenirs sont bons,cela représente l’histoire du Québec,. Merci de me dire comment me l’a procurer

    1. Stéphane

      Bonjour Marie,
      Ah que la ville de Québec est belle !
      D’après votre description vous devez certainement parler de la superbe peinture murale en trompe-l’oeil qu’on retrouve dans le Vieux Québec et qui s’appelle La Fresque des Québécois.

      Si c’est bien le cas, il n’existe pas d’affiche de cette murale à ma connaissance. Mais il existe un petite livre de 48 pages avec de belles photos relatant la conception et la réalisation de La Fresque des Québécois. Vous pouvez vous le procurer à cette adresse : https://www.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/cspq/fr/Catalogue/Histoire-du-Qu%C3%A9bec-et-patrimoine/978-2-551-19274-8/p/978-2-551-19274-8

      Aussi, si d’autres peintures murales de la ville de Québec vous intéresse, il y a l’ouvrage Murs mémoire, de Rhônes-Alpes à Québec. Le livre se penche aussi sur d’autres peintures murales en trompe-l’œil, principalement sur le territoire de la Capitale – La Fresque du Petit-Champlain, Les Fresques des piliers ou encore La Fresque de l’Hôtel-Dieu de Québec – mais aussi à Mont-Joli et à Saint-Eustache.
      Vous pouvez le commander à cette adresse :
      https://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/poirieux-corinne/murs-memoires-de-rhone-alpes-a-quebec-10-ans-de-fresques-au-quebec,26685595.aspx

      Bonne lecture !
      Stéphane Le Guide

  3. Claire

    Bonjour,
    J’ai trouvé votre article intéressant.
    Mais la chose qu m’a sens doute le plus interpellé est « les vrais artisans amérindiens ».
    Car c’est une question que je me pose réellement.. Y en t-il réellement sur Montréal?
    Sans parler bien sur « d’attrappe-touristes » mais d’artistes locaux qui possèdent des boutiques..

    1. Stéphane

      Bonjour Claire,
      En effet, le véritable artisanat amérindien est plutôt rare à Montréal, mais vous en trouverez au magasin Indianica dans le Vieux-Montréal, ainsi que dans certains musées (McCord, Pointe-à-Callière). Vous aurez plus de choix à Québec, et vous pourrez même vous rendre à Wendake, territoire de la nation Huronne-Wendat, où on trouve plusieurs magasins d’artisanat.
      Stéphane

  4. Guillaume

    Bonjour, un très bel article, merci !
    Par contre je me demande si les griffes d’ours de la boutique Indianica dans le Vieux Montréal sont authentiques ou fausses ? le collier coute 40$ (sans taxes).
    merci infiniment.
    Guillaume

    1. Stéphane

      Bonjour Guillaume,
      Merci pour le commentaire. A ma connaissance, ce qui est vendu dans ce magasin provient bien des Premières Nations. D’après le magasin, ce collier avec une griffe d’ours et décoration de bois de couleurs, proviendrait des Hurons-Wendats. Ce que je sais, c’est que sur place à Wendake où est localisée la nation Huronne-Wendate (20 min de Québec), on trouve des colliers avec griffe d’ours à 24.99 $ et 34.99 $ (pas de taxes), selon la taille de la griffe. Donc le prix de 40 $ me paraît raisonnable pour un magasin dans le Vieux Montréal.

    1. Stéphane

      Bonjour,
      Vous ne pouvez pas garder la plaque d’immatriculation du véhicule de location, mais vous pouvez en acheter une usagée dans certains magasins. A Québec, c’est facile d’en trouver, au Magasin Général par exemple, sur la rue St-Jean.

    1. Stéphane

      Bonjour Fabien,
      Merci pour ce sympathique commentaire, je suis ravi si l’article vous a mis en appétit !
      Et bonne préparation de voyage à venir au Canada !
      Stéphane

  5. Karine

    Bonjour Stéphane ! Merci pour ces informations ! J’envisage de faire un voyage exploratoire pendant l’été 2018 toute seule sans mes enfants ! Je sais déjà que je vais aller voir les écoles ! mais sinon je n’ai pas trop d’idées sur ce que je vais visiter et où loger ? Donc, si vous avez des idées à me proposer, ça serait gentil
    Merci

    1. Stéphane

      Bonjour Karine,
      Merci pour votre commentaire 😉
      Pour vous aider, il faudrait avoir plus de précisions sur votre projet, comme par exemple : quelle(s) province(s) comptez-vous visiter ? De combien de jours disposez-vous ? Vous écrivez vouloir visiter des écoles, est-ce un voyage exploratoire ? De quel budget disposez-vous ? Pour les visites, aimez-vous le plein air, les randonnées ?… Et si vous êtes seule à voyager, quelle formule envisagez-vous, en autotour ? Le plus simple est de contacter les conseillers de Parcours Canada, ils sauront vous aiguiller et vous proposer la formule la mieux adaptée à votre profil. Stépĥane

  6. BORDRON

    Bonjour Stéphane.
    Je prépare un voyage de 2 semaines au Québec pour Septembre 2018, voyage commençant à Québec même pour se finir à Niagara. En plus des nombreux produits alimentaires, des vêtements et des produits artisanaux, j’aimerais rapporter, en souvenir, de vraies plaques d’immatriculations voir même des signalétiques routières. Auriez-vous de bonnes adresses de boutiques à Québec, Montréal, Ottawa voir Toronto ?
    Merci par avance

    1. Stéphane

      Bonjour Mathieu,

      Désolé pour le délai de réponse, j’étais en vacances !
      Pour les plaques d’immatriculation, vous en trouverez facilement à Québec, au Magasin Général sur la rue St-Jean, par exemple. Dans le Vieux Trois-Rivières également, et dans le Vieux-Montréal, dans certains magasins de souvenirs sur la rue St-Paul ou Notre-Dame. Attention, il y a beaucoup de fausses plaques.
      Stéphane

    1. Stéphane

      Bonjour Martine,

      Oui, certains magasins acceptent les dollars américains, mais en pratiquant un taux de change le plus souvent moins intéressant que dans un bureau de change. Je vous conseille donc d’aller changer vos dollars US pour des dollars CAN, c’est plus avantageux.

      Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *