Quoi mettre dans sa valise pour son voyage au Canada ?

Prendre l’avion pour partir en vacances implique de faire des choix sur la quantité de bagages que l’on peut apporter.

La toute 1ère chose à faire est donc de vérifier le nombre de bagages et le poids autorisé par votre compagnie aérienne. Par exemple, pouvez-vous avoir 1 ou 2 bagages à main en cabine ? Quelle est la taille maximale autorisée ? Est-ce que les équipements pour bébé comme les poussettes, lits bébé, sièges auto, sont gratuits et autorisés en plus des autres bagages ? (c’est le cas sur plusieurs compagnies aériennes).

Aussi, informez-vous sur les températures et la météo normalement en vigueur pour votre destination au Canada. Consultez l’excellent site de Météomédia, vous saurez tout sur les températures, l’heure de lever et coucher du soleil, la présence des moustiques (et oui, il y a même un indice moustique pour quantifier cet adorable petit insecte-vampire)

Bien sûr, pour préparer sa valise, rien de plus pratique que les fameuses listes (check list) pour ne rien oublier. Mais avant ça, il est bon de savoir que vous ne pouvez pas apporter certains aliments et produits au Canada, sous peine de les voir confisquer à la douane et d’avoir peut-être même une amende à payer (surtout ne jamais conter de menteries aux douaniers !).

Il est donc interdit d’apporter des denrées périssables non stérilisées telles que : foies gras, charcuterie, fromages… ainsi que des végétaux. Seules les conserves sont tolérées. Pour plus d’informations, consultez le site de Douanes Canada.

Si vous apportez de
l’alcool, la quantité permise est de 1,5 litre par personne.

Pour les amateurs de couteaux suisses et autres petits canifs utiles, pensez à les glisser dans votre bagage en soute et non en cabine ! (conseil de quelqu’un qui a dû en abandonner plus d’un avant d’embarquer…)

Et bien sûr toujours vérifier la réglementation en vigueur concernant les liquides, gels, crèmes, dentifrice… À ce jour, ils sont acceptés en cabine, à condition d’être conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum et placés dans une pochette plastique transparente.

À garder précieusement avec vous en cabine et pas dans la valise

Votre passeport (en cours de validité !).
Et pourquoi pas une photocopie de vos passeports avec vous, ainsi si par hasard vous les égarez, les formalités seront facilitées (sinon tant pis, on vous garde au pays !)—

Votre billet d’avion (il suffit d’imprimer la version papier envoyée par courriel)

Votre permis de conduire (pas besoin de permis de conduire international si le vôtre est en français ou en anglais)

Un peu de dollars canadiens (en cash ou en travellers chèques en $ canadiens)
C’est généralement plus avantageux de changer vos euros sur place au Canada, à  moins que vous ne bénéficiiez d’un taux spécial auprès d’une banque amie… Pour vérifier, comparez ! Contactez par exemple un bureau de change au centre-ville de Montréal.

Votre carte de crédit, Visa et/ou Mastercard (les plus courantes au pays), car sans carte de crédit vous n’êtes « rien » ou pas grand-chose en Amérique du Nord (ici, cela fait un peu office de carte d’identité…). Et elle vous sera donc demandée à peu près partout (sauf si vous venez à la maison pour le 5 à 7), et sera bien sûr indispensable pour la prise du véhicule, dans la plupart des hébergements, et sera fort utile pour le magasinage, les restaurants, l’achat de souvenirs et la relance de notre économie…

Vos médicaments et ordonnances (surtout s’ils sont indispensables à votre bonne santé durant le séjour)
Car si la mauvaise fortune égarait votre valise et qu’elle manquait à l’arrivée,  et que vous avez absolument besoin de vos médicaments, alors, il faudrait impérativement voir un médecin, ce qui risquerait d’être long (car le temps d’attente à l’urgence est aussi long que le pays est grand…), ce qui risquerait d’empiéter sur votre temps de vacances… et vous ne voulez pas ça….
D’ailleurs, avez-vous une assurance médicale pour votre voyage ?

Le carnet de santé de vos enfants (pas de vaccin demandé pour entrer au Canada). Ou des photocopies.

Les informations de votre 1er hébergement (numéro de réservation, coordonnées de votre hébergement, bon d’échange/voucher, contact de l’agence qui organise votre séjour…)

Cartes mémoires / piles / câble transfert / adaptateur
Vous savez ces petits objets indispensables pour la prise et sauvegarde des photos, vos souvenirs de vacances en dépendent ! Pour en savoir plus sur les adaptateurs, consultez ce lien.


Votre valise et son contenu

Idéalement, vous devriez peser votre valise une fois celle-ci bouclée. Et si vous êtes au-dessus du poids autorisé et que vous ne voyez vraiment pas quoi retirer (non vraiment pas),alors envisagez de payer un supplément bagages à l’avance (en ligne), c’est habituellement moins cher que sur place à l’enregistrement. Et puis connaître le poids exact de vos bagages vous donnera une excellente idée de ce que vous pourrez y ajouter pour le vol retour !

Si votre valise est noire et qu’elle ressemble à des milliers d’autres, pourquoi ne pas lui ajouter un ruban de couleurs, un autocollant ou un signe distinctif pour mieux la repérer à l’arrivée (et pour éviter aussi que quelqu’un ne la cofonde avec la sienne et parte avec…).

Choisissez un bagage qui peut être fermé à clef. Sinon, profitez du service d’emballage offert dans l’aéroport qui permet « d’enfermer » votre bagage dans un film plastique qui en fait plusieurs fois le tour. Si votre bagage est mou, attention aux objets fragiles éventuels à l’intérieur ou aux objets possiblement dangereux comme les aérosols par exemple.

Identifiez bien vos bagages avec votre nom ainsi que l’adresse et téléphone de votre 1ère escale (hôtel, amis, famille…). C’est plus facile pour vous retrouver et vous l’acheminer en cas de retard ou d’erreur.

Conseils avant de faire votre valise

Préparez tout ce que vous comptez apporter et avant de le ranger dans votre bagage, demandez-vous si vous en aurez vraiment besoin (je vois d’ici qu’il y a du superflu). Soyez stratégique en étalant vos vêtements sur votre lit par exemple, et en vous demandant comment mieux regrouper et compartimenter pour optimiser l’espace (vous pouvez utiliser des sacs pour compartimenter, ça aide bien).

Note pour le printemps et l’automne

À ces périodes de transition, les températures peuvent être très variables. Il fait généralement frais le matin et en soirée, et les températures sont plutôt douces dans l’après-midi, allant même jusqu’à 25 degrés parfois (il peut faire 8 degrés le matin et 20 degrés en après-midi.) Bien sûr, plus la saison avance et plus la douce chaleur printanière (ou fraîcheur automnale) s’installe.

Note pour l’été

Il peut faire chaud, voire très chaud en été, certaines journées pouvant même être caniculaires, on parle alors de journées « tropicales » (j’exagère à peine). Prévoyez donc des vêtements légers, très légers…

Check-list vêtements :

  • Vêtements de plein air (tee-shirts, shorts, pantalons de randonnées, bermudas…)
  • Bon à savoir en préparant sa valise : les vêtements de couleur claire attirent moins les moustiques… alors si vous prévoyez de belles randonnées dans la forêt, pensez-y !
  • Pantalons longs, jeans
  • Pulls, polaires, gilets (p’tite laine)
  • La climatisation est très répandue au Canada (hôtels, restaurants, supermarchés, cinémas… et elle est en général froide !). La différence de température par rapport à l’extérieur peut être très marquée.
  • Maillot de bain (pour profiter des piscines et spas dans les hôtels)
  • Bonnet, gants (croisière aux baleines et pour les matinées et soirées fraîches !)
  • Coupe-vent, k-way
  • Chaussures confortables (pour les visites, la randonnée, le restaurant…)
  • Chaussettes chaudes (pour aller avec les chaussures du dessus )
  • Tongs, sandales, Crocs (toujours utiles, voire indispensables pour les spas, piscines, plages…)

Check-list accessoires :

  • Chapeau ou casquette
  • Lunettes de soleil
  • Jumelles
  • Lampe de poche (nuit en pourvoirie, campement insolite ou dans les parcs)
  • Adaptateur électrique (pour charger vos appareils photo, téléphones…)
  • Couteau suisse ou équivalent (à mettre dans la valise enregistrée et non en bagage cabine !)
  • Antimoustiques (si vous ne trouvez pas chez vous, nous avons d’excellents produits ici 😉
  • Crème solaire
  • Sac à dos (pour mettre tous ces accessoires…)
  • Petit sac de sport (pratique en tout temps, pour les transferts en hydravion, nuits en pourvoirie, campement insolite…)
  • Petit sac pour le nécessaire de toilette
  • Petite pharmacie d’urgence : pansements, bouchons (contre le bruit)…

Pour conclure, bien se préparer, c’est éviter les mauvaises surprises à l’arrivée…

Voilà, vous êtes prêt pour le grand départ !  Alors, juste avant de partir pour l’aéroport, fermez les yeux et demandez-vous si vous avez bien pris votre passeport, vos billets d’avion et votre carte de crédit (et vos enfants si vous en avez). Pour le reste, en cas d’oubli, vous pourrez toujours vous organiser sur place…

Bonne préparation et belles vacances à venir !

Stéphane Le Guide
« Sur les routes et chemins, au pays des grands espaces »

© Vous souhaitez publier ou partager cet article ?
Contactez-moi à : stef@www.parcourscanada.com

 


 

Écrit par Stéphane Morvan

2 Commentaires

  1. CHRISTIANE BRIZARD

    Oh bah c est bien ompliqué de prendre l avion !,, je choisis la côte d azur , avec 5 ou 6 vêtements légers ça ira et le maillot de bain bien sûr ,,, bon voyage !,,

    1. Stéphane

      Ah, le plaisir de…
      se baigner dans un lac naturel du Québec,
      se prélasser sur une belle plage du Nouveau-Brunswick,
      faire du canot sur un lac bleu turquoise dans l’Ouest Canadien…
      Ça vaut la peine de prendre l’avion pour passer des vacances de rêve au Canada ! 😉
      Bonnes vacances !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *