Visiter le Canada au mois d’avril ?

Grande question, surtout si c’est votre seule possibilité pour un voyage au Canada. Alors, partir ou ne pas partir au Canada au mois d’avril ? On se découvre plus qu’un fil pour aborder la question…

Vous le savez sûrement déjà, le pays est immense, et Vancouver n’a pas le même type de climat que Terre-Neuve ou que la province de Québec. Mais, quelle que soit la destination au Canada, un voyage au mois d’avril n’est pas une période idéale pour apprécier les charmes de Dame Nature, ses paysages enchanteurs et les grands espaces du pays.

Voilà c’est dit. Mais, faut-il pour autant éviter de visiter le Canada à cette période l’année ?

La Nature au mois d’avril

Ce qu’il est important de savoir, c’est que le mois d’avril est un mois de transition entre la fin de l’hiver et la naissance du printemps. La nature ne se présente donc pas sous son meilleur jour : la neige continue de fondre, l’eau coule abondamment, la végétation n’est pas encore sortie et les arbres n’ont pas encore leur vert feuillage (les parcs nationaux ne sont généralement pas accessibles à cette période)…

Dans les régions situées au nord de la ville de Québec, le printemps est plus tardif encore, la neige est toujours présente et les lacs ne sont pas encore calés  (libérés de leur glace début mai). Oubliez donc le canot-camping ;-)…

Les températures au mois d’avril

Elles varient entre 0 et 10 degrés (minimales et maximales) selon où vous êtes. Il faut donc prévoir des vêtements adaptés aux variations de température. Même si les journées se réchauffent tranquillement, les matinées et soirées sont toujours fraîches.

Les activités au mois d’avril

Les activités hivernales ne sont plus praticables (à part le ski à certains endroits) et la plupart des activités estivales en région ne sont pas encore ouvertes à cette époque, la grande majorité ouvrant à partir de la mi-mai. Au Québec, la saison touristique est encore plus courte dans certaines régions comme la Gaspésie, la Côte-Nord ou même le Lac St-Jean.

Mais heureusement, pour les « aventureux » qui oseront se découvrir au mois d’avril, une récompense les attend avec 2 attraits incontournables :

L’ObservatiOie-blancheon des oies blanches le long du Saint-Laurent. Des endroits comme Baie-du-Febvre sur la rive sud du Lac Saint-Pierre, ou la réserve de Cap-Tourmente, près de Québec, ou encore Montmagny dans la région de Chaudière-Appalaches, sont réputés pour l’observation des oies blanches présentes par dizaines de milliers. Ces magnifiques oiseaux font halte dans ce corridor migratoire naturel pour s’alimenter avant de joindre leur résidence d’été dans le Grand Nord canadien. C’est un spectacle unique et majestueux qui se déroule deux fois par année au printemps et à l’automne.

Au printemps : entre le 10 et 20 avril
A l’automne : fin septembre à fin octobre


Cabane-a-sucreLa cabane à sucre
.
C’est l’temps d’aller se sucrer le bec avec un bon repas de cabane ! C’est une véritable tradition que d’aller prendre un repas dans une cabane à sucre avec des amis, en famille, entre collègues de bureau. On prend un bon repas arrosé de sirop d’érable, on boit un p’tit caribou, une bonne broue, on jase, on rit, on chante, on danse (chansonniers et violoneux animent le repas), bref, on vire la cabane à l’envers en prenant du bon temps ! C’est un rituel qui célèbre la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. C’est la renaissance du printemps (après s’être encabané une partie de l’hiver).

Pour les amateurs de culture et de rencontres, le repas dans une cabane à sucre à cette époque est une occasion unique de vivre un authentique moment de tradition québécoise (certains diront folklore), car c’est le seul moment de l’année ou les cabanes sont vraiment fréquentées par les gens du pays.

Dates approximatives : de la mi-mars à la fin avril

En conclusion

En avril, on peut se découvrir d’un fil, mais à ses risques et périls ! Il faut donc bien s’interroger sur le type de voyage qu’on souhaite faire, et garder à l’esprit qu’on ne peut pas faire en avril le même voyage que durant la belle saison. Mais cela peut être une bonne occasion pour faire un séjour plus urbain, les tarifs des hôtels sont généralement bon marché à cette époque.

Une suggestion d’autotour possible en avril :

Express Québec-Ontario / 09 jours – 08 nuits

Naturellement, il y a bien d’autres possibilités, alors si vous projetez de venir à cette période, interrogez-nous, nous vous conseillerons au mieux de vos attentes et budgets.

 

Stéphane Le Guide
« Sur les routes et chemins, au pays des grands espaces »

© Vous souhaitez publier ou partager cet article ?
Contactez-moi à : stef@www.parcourscanada.com

 

 

Écrit par Stéphane Morvan

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *