Ontario des Grands Lacs : 6 endroits spectaculaires

La province de l’Ontario est surtout connue grâce à son circuit touristique qui vous permet de découvrir la célèbre Niagara Falls, Toronto la métropole, la région des 1000 îles baignée par le fleuve Saint-Laurent, et Ottawa, l’élégante capitale du pays.

Outre ce grand classique prisé par les visiteurs du monde entier, l’Ontario a bien d’autres facettes, dont l’une des plus étincelantes de beauté est l’Ontario des Grands Lacs. Cette région du nord-est de l’Ontario qui borde le lac Huron jusqu’au lac Supérieur est spectaculaire. Décors grandioses, plages paradisiaques, eaux couleur turquoise. Difficile de croire qu’on est au Canada. Suivez-moi, nous partons à la découverte de 6 endroits spectaculaires !

La province de l’Ontario est la province la plus peuplée du Canada et la deuxième plus grande (1 million de km2) après le Québec (1,5 million de km2)
Combien d’habitants selon vous ?

Lac Supérieur : 82 000 km2, c’est le plus grand des 5 Grands Lacs nord-américains

1. Le parc national de la Péninsule-Bruce

Parc de la Péninsule-Bruce

Si vous voulez une ambiance Caraïbes pour la couleur de l’eau, c’est la place !
Si vous regardez bien la carte qui localise le parc, vous remarquerez qu’il borde le lac Huron et notamment sa partie est, qui forme la baie Georgienne. Ce parc est réputé et attire les habitants de la grande région de Toronto qui viennent s’y prélasser durant les vacances…

Carte de la péninsule-Bruce


La Grotto

Parmi les points forts du parc, à voir absolument : la Grotto. C’est-à-dire la Grotte ! Beaucoup viennent jusque là pour se baigner et nager jusqu’à la Grotte. Il n’est pas nécessaire d’enfiler votre costume de bain pour voir la fameuse cavité, un sentier passe au-dessus et vous permet de bien voir les baigneurs qui s’y aventurent.

Parc de la Péninsule-Bruce

  Bon à savoir !
La Grotto est accessible par un sentier facile (env. 30 mn par trajet) qui débute depuis le stationnement du Lac Cyprus. Nouveauté 2018, il faut impérativement réserver une tranche horaire de stationnement sur le site de Parcs Canada pour pouvoir se rendre dans cette partie du parc. Les personnes qui n’ont pas de réservation sont refoulées. Le prix 2018 est de 11,70 $ par véhicule, à payer en plus des frais d’entrée au parc.  Je vous conseille de prendre une des 2 premières plages du matin (8h-12h ou 8h30-12h30), car le site est très-très populaire. Beaucoup de gens viennent là pour se baigner, et passé 10h, il y beaucoup de baigneurs, on se croirait dans une grande piscine municipale un jour de canicule…

Prévoyez aussi de bonnes chaussures, les rochers sont glissants et même si l’eau est couleur Caraïbes, elle est à 18 degrés env. en été.

Parc de la Péninsule-Bruce : La Grotto

Je vous conseille de continuer ensuite jusqu’au Overhanging Point, d’où vous aurez une très belle vue. Vous pourrez vous avancer très prudemment sur le surplomb rocheux et si vous êtes 2, votre compagnon pourra prendre une photo de vous au-dessus du vide. Prévoyez des chaussures de marche, car vous serez sur une section du sentier Bruce. Le sentier est accidenté (rochers, racines), cela peut être très glissant.

Parc de la Péninsule-Bruce : La Grotto


La plage Halfway Log Dump

Plage Half Way Log Dump
Autre secteur à ne pas manquer si vous voulez voir une des plus belles plages de galets du Canada ! Eau limpide, plaques de calcaire à fleur d’eau et bien moins de monde qu’à la Grotto !

Stationnement au Lac Emmett, puis sentier de 1 km par trajet, de niveau facile. Si vous avez déjà votre permis de stationnement utilisé au secteur de la Grotto, vous n’aurez pas à payer de nouveau, il est valable sur tous les sites, pour la journée. Sinon, il faudra payer.

Le vert des sapins contraste joliment avec le blanc de la plage et le bleu turquoise de l’eau…
Plage Half Way Log Dump

La plage de cailloux blancs s’étire en une longue courbe bordée par les sapins. L’eau est tellement claire qu’on peut voir le plaisir de nos orteils à s’y plonger… Plage Half Way Log Dump

La lumière de fin de journée donne à la plage un petit air de paradis tranquille…Plage Half Way Log Dump


Singing Sands

Parc de la Péninsule-Bruce : plage Singing Sands

Les sables chantants, quel joli nom ! Plage insolite, côté lac Huron cette fois. On peut marcher très loin avec de l’eau à hauteur des genoux seulement. Eau tiède en été, fond sableux très doux et « dune plate » en guise de plage.

Stationnement payant sauf si vous avez déjà votre permis utilisé au secteur la Grotto.

Sur la photo ci-dessous, on voit bien que les gens sont loin du bord et qu’ils ont de l’eau jusqu’aux genoux, à peine. C’est parfait pour les familles, c’est sécuritaire, les enfants ont largement pied.Parc de la Péninsule-Bruce : plage Singing Sands

Séparateur

2. Le parc national marin Fathom Five

Parc Fathom Five Péninsule-Buce

Au milieu des eaux cristallines du lac Huron, des rochers vieux de 420 millions d’années s’élèvent pour former le parc marin national Fathom Five. Des forêts verdoyantes poussent sur les falaises aux côtés d’anciennes formations rocheuses. Ce parc offre une incroyable escapade dans la nature dont vous vous souviendrez…


Flowerpot Island

Croisière Flowerpot Island

Un must do, au départ de Tobermory.
Vous pourrez débarquer sur l’île et prendre le temps d’en découvrir une partie en empruntant le sentier du phare qui passe par Beachy Cove et par Small Flowerpot et Large Flowerpot, les 2 monolithes naturels, sculptures de pierre qui sont l’attraction de l’île.  Sentier de niveau facile, mais si vous passez par la plage, prévoyez de bonnes chaussures, car il y a des galets, des rochers, etc…

Vous pourrez aussi vous baigner dans l’eau cristalline si vous aimez l’eau fraîche et les côtes rocheuses (pas de plage de sable sur l’île).

  Bon à savoir !
– Avant de vous déposer sur l’île, le bateau fait un petit crochet pour montrer une autre spécialité du coin, les épaves (sauf le dimanche si départ avant midi). Certaines épaves sont proches de la surface et on les distingue très bien (par beau temps).

– Au moment de la réservation, il faut préciser l’horaire de départ souhaité, mais aussi l’horaire de retour souhaité. Prévoyez assez de temps sur l’île. Je vous conseille un minimum de 3h30 sur place. L’idéal est de prendre par exemple un départ à 11h, et un retour depuis l’île en fin d’après-midi.

– Avec l’achat d’une croisière/excursion, le prestataire fournit un pass parking gratuit. Très pratique, car il n’est pas facile de stationner à Tobermory et tous les stationnements sont payants.


Tobermory

Tobermory Litte Tub

Un petit mot sur Tobermory qui est la ville depuis laquelle il est facile de rayonner.
Charmant village blotti dans un petit goulot. C’est joli et touristique, mais le charme opère, surtout si vous avez la chance comme moi de visiter l’endroit durant l’été, sous un beau soleil, sans qu’il y ait trop de monde. Conditions parfaites !

Le port, ou Little Tub comme on l’appelle là-bas, est le cœur du village. Quartier très animé avec les départs des bateaux de croisières pour le parc marin Fathom Five et les kayakistes qui se naviguent un chemin entre les bateaux. L’endroit est vivant, c’est là qu’on trouve les restaurants, boutiques…, c’est agréable d’y flâner.

Séparateur

3. L’île Manitoulin

Bienvenue dans la plus grande île au monde en eau douce ! L’île Manitoulin baigne au cœur du lac Huron. L’île est grande (2665 km2), belle, sauvage, naturelle, authentique, et pas très touristique. Si comme moi vous ne faites que passer et n’avez pas trop de temps, le sentier du Cup & Saucer est un incontournable. Vue à couper le souffle pour cette randonnée de 2h, de niveau intermédiaire (avec certains tronçons difficiles facultatifs).

Sentier Cup & Saucer

Ile Manitoulin : sentier Cup & Saucer

En se rendant sur les hauteurs de l’île, on peut embrasser des panoramas grandioses. Le sentier Cup & Saucer que je vous présente, offre cela. Ce sentier longe le fameux Escarpement de Niagara, un immense mur rocheux qui s’étire sur 800 km, entre Niagara Falls et l’île Manitoulin.

Je vous conseille de faire le sentier Red Trail (boucle de 5 km) qui vous donnera accès à 4 splendides belvédères. Cela vaut vraiment la peine ! Il faut juste faire attention si vous voyagez avec des enfants, car il n’y a aucune barrière.

Pour les plus aventureux, n’hésitez pas à prendre le petit détour du sentier jaune l’Adventure Trail. Distance de 500 m avec passages de tunnels, fissures, surplombs, échelles…

Les points de vue sont fréquents, vous ferez de nombreuses pauses contemplatives…

Des falaises de plusieurs centaines de mètres se dressent au milieu de grands espaces coiffés de forêts, de ciel et d’eau jusqu’à perte de vue.


Ten Mile Point

Deux bonnes raisons de faire une halte à cet endroit. D’abord le superbe point de vue sur les eaux de la baie Georgienne. Et le magasin d’artisanat amérindien, installé au même endroit. En plus d’objets traditionnels, on y trouve une belle variété de livres sur la thématique autochtone, l’histoire, l’art, les mœurs et coutumes.

Directement le long de la route 6, à 17 km de Manitowaning, juste avant Sheguiandah.

Séparateur

4. Le parc provincial du lac Supérieur

Véritable coup de cœur pour ce parc provincial. Facile d’accès, blotti sur le flanc droit/Est du lac Supérieur, ce parc est un incontournable, dans tous les sens du terme. Incontournable, parce qu’il est sur le chemin de la route 17 qui permet de rejoindre le nord du lac Supérieur, soit Thunder Bay. Incontournable aussi, parce qu’il cache des joyaux qui vous émerveilleront, comme le site sacré d’Agawa Rock, le panoramique sentier Nokomis, ou encore l’inspirante plage d’Old Woman Bay.

Agawa Rock

Parc du lac Supérieur : Agawa Rocks

Site sacré pour les Amérindiens qui ont jadis dessiné des pictogrammes sur la falaise. Un court sentier (500 m par trajet depuis le stationnement) vous mène au pied de la falaise qui plonge dans les eaux claires et froides du lac Supérieur.

Parc du lac Supérieur : Agawa Rocks

Un éboulis de blocs rocheux borde la scène, tels des gardiens géants d’un éden marin.
Parc du lac Supérieur : Agawa Rocks
La vue sur le large et les îles est superbe !
Parc du lac Supérieur : Agawa Rocks
  Bon à savoir !
Le site est inaccessible en cas de mauvais temps. En tout temps, attention au risque de vagues déferlantes et aux rochers glissants, il y a très peu de place entre la falaise et le lac.


Sentier Nokomis

Parc du lac Supérieur : sentier Nokomis
Super sentier de 5 km en boucle (aller-retour), niveau intermédiaire (ça monte un peu), qui vous mène à un très beau point de vue sur la Old Woman Bay, les forêts, les falaises.

Stationnement au parking d’Old Woman Bay, le départ du sentier est juste en face.

Parc du lac Supérieur : sentier Nokomis


Old Woman Bay

Une plage belle et inspirante, à 30 km de Wawa environ.Parc du lac Supérieur : Old Woman Bay

 

Séparateur

5. Le parc national Pukaskwa

Voilà un autre parc national qui mérite le détour. La première fois que j’ai croisé son nom, c’était lorsque je préparais l’itinéraire de ce road trip. Je n’avais jamais entendu parler de ce parc avant. J’ai interrogé certains collègues guides et amis du milieu touristique pour savoir s’ils connaissaient. Ben non. Personne ne connaissait ce Pukaskwa là. J’étais donc curieux et impatient de le découvrir.

Parc national Pukaskwa

  Bon à savoir !
C’est en fait le seul parc national en Ontario, il est situé à env. 25 km de Marathon, ville la plus proche de l’entrée du parc. Parc très sauvage, il y a seulement le secteur de la baie Hattie qui est accessible par la route avec uniquement quelques km de courts sentiers de randonnée dans ce secteur. Pour ceux qui ont le temps et qui souhaite une expérience en arrière-pays, le sentier le plus réputé du parc est le sentier du pont suspendu de la rivière White qui fait 18 km et amène à une passerelle suspendue. Il faut compter une journée pour le faire.

Parc national, secteur Baie Hattie

Il est possible de voir l’essentiel du secteur de la Baie Hattie en 1 journée.
Coup de cœur pour le sentier Southern Headland (sentier de la Pointe Sud), 2.2 km aller-retour + le sentier Manito Miikana (2 km). Départ depuis le visitor center. Magnifiques points de vue à 180 degrés sur le lac Supérieur et des petites îles situées à quelques brassées de la côte. Vous rejoindrez aussi la jolie plage tranquille de Horseshoe Bay qui se distingue avec les branches et troncs d’arbres qui s’y sont échoués, et qui reposent maintenant seuls, côte à côte, ou enchevêtrés les uns par-dessus les autres. Eau cristalline, mais très fraîche, même en été !

Parc national Pukaskwa

Parc national PukaskwaParc national Pukaskwa


Pebble Beach 

Pebble Beach à Marathon

En dehors du parc national, à Marathon, se trouve une plage qui réveillerait l’enfant en chacun de nous : Pebble Beach. Des galets multicolores décorent une longue plage baignée par une eau fraîche et cristalline, et bordée par la forêt, haute et dense.

Pebble Beach à Marathon

Séparateur

6. Le parc provincial Sleeping Giant

Dernière halte grandiose avant de rejoindre Thunder Bay. Ici, la roche dessine et sculpte des formes qui nous invitent à la rêverie. Lion de mer, géant endormi, l’imagination de la nature est infinie…

Accessible via la route 587, le parc est à 85 km de Thunder Bay au plus loin (fin du parc à Silver Islet).

Sea Lion

Parc Sleeping Giant : Sea Lion

Difficile d’imaginer un lion de mer, moi je voyais plutôt un hippocampe (et vous ?), mais il faut dire qu’une partie de la sculpture naturelle s’est effondrée. En s’approchant, on distingue de subtiles nuances de couleurs, dues à la présence de lichen sur la formation rocheuse. C’est une œuvre d’art, merci aux maîtres sculpteurs que sont le temps et l’érosion.

Départ depuis le stationnement du Kabeyun Trail, juste avant d’arriver au village de Silver Islet. Sentier de niveau facile à modéré, d’une durée de 2.4 km aller-retour. Il faut d’abord suivre le sentier Kabeyun et vous verrez la bifurcation pour le sentier Sea Lion après 700 m env.


Thunder Bay Lookout

Parc Sleeping Giant
Être à cet endroit au moment où le soleil brille de rayons de fin de journée, c’est une caresse magique, c’est divin ! Être au bord de falaises qui précipitent un décor de création du monde, c’est unique !

Depuis le « skywalk » (passerelle) qui avance au-dessus du vide, vous aurez une vue spectaculaire sur la baie et sur Caribou Island. Parc Sleeping Giant

  Bon à savoir !
le lookout est accessible par une route de gravier de 9 km, pas toujours en bon état, mais ça vaut la peine !

Et avec un peu de chance, en sortant du parc, vous croiserez maître Renard qui gambade au milieu des fleurs…
Parc Sleeping Giant

Séparateur

La province de l’Ontario borde 4 des 5 Grands Lacs américains, et si le plus connu est le lac Ontario grâce aux célèbres Chutes Niagara et la grande Toronto, les attraits présentés ici se situent plutôt du côté du lac Huron (avec la baie Georgienne, dans sa partie est) et du lac Supérieur.

Pour avoir le privilège de contempler ces paysages enchanteurs, l’idéal est de prévoir un road trip qui traverse ces régions pour rejoindre la province du Manibota. Hypothèse valable dans l’optique d’un itinéraire direct, autrement, il est possible de prévoir un itinéraire en boucle au départ de Toronto (mais inévitablement, certains tronçons seront vus en double).

Si vous souhaitez un itinéraire qui sort de l’ordinaire, contactez-nous, nous vous aiderons à concocter des vacances sur mesure. Nous connaissons bien la destination, nous saurons vous conseiller au mieux.

Venez voir nos road trips, ils sont bien pensés et peuvent être adaptés selon vos envies.
Demandez un devis gratuit, votre voyage commence maintenant !

Alors, d’après vous, combien y a-t-il d’habitants dans la province de l’Ontario ?
Osez votre réponse dans la zone commentaires 😉


Photos © Stéphane Morvan


Stéphane Le Guide
En road trip pour la Grande Traversée des 10 provinces canadiennes, de la mi-mai à la fin octobre 2018.

Suivez-nous sur Instagram !
Suivez-nous sur Facebook !

 

 

Écrit par Stéphane Morvan

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *