A voir et à faire au Québec : Top 10 des incontournables

– Hey ! je pars en road trip au Québec !!!
– Wouah, t’es chanceux ! Et tu vas voir quoi là-bas ?
– Heu… bonne question…
La question se pose à chaque fois qu’on désire se rendre dans un nouveau coin de pays : quels sont les incontournables ? Que faut-il voir absolument ? Qu’y a-t-il à voir et à faire au Québec ? Qu’est-ce que je conseillerais de ne pas manquer, moi qui connais bien la province pour l’avoir parcourue aux 4 coins ? J’ai donc fait ma liste pour vous présenter un Top 10 des incontournables du Québec. Ouvrez grands les yeux et suivez-moi… Je ne prends pas la peine de numéroter, car il n’y a ni ordre ni classement dans mon esprit pour ce top 10…


Un survol en hydravion

A voir et à faire au Québec : survol en hydravion Parce que vu du ciel, tout est encore plus beau ! Montez à bord d’un hydravion de brousse, et survolez les grands espaces en hydravion… voilà une activité « tripative au boutte » ! Un « must do » si vous me permettez cet anglicisme qui dit tout. Et si en plus, vous avez la chance de venir en automne, au temps des couleurs, alors vous serez sans mots devant la féérie des paysages multicolores parsemés de lacs et de liberté… Le survol en hydravion est une activité qui vous laissera des souvenirs forts et uniques.


Le parc national de la Mauricie

A voir et à faire au Québec : le parc de la Mauricie Un des parcs nationaux du Québec les plus connus. Facilement accessible, entre Montréal et Québec, il est situé dans la région de la Mauricie. C’est un incontournable pour les amoureux de la nature et les amateurs de plein air avec ses 536 km2 de grands espaces. Des paysages sauvages, une nature grandiose avec des lacs et des forêts à l’infini. A voir absolument : le lac Wapizagonke et les chutes Waber.


Le Vieux-Québec fortifié

C’est la partie de la ville qui est entourée de fortifications et qui fait de Québec, capitale de la province, la seule fortifiée en Amérique du Nord. Avec une architecture qui mélange un héritage français et britannique, cette ville est belle. Il est facile de parcourir ses rues sinueuses pour admirer ses charmes ou flâner à la terrasse d’un de ses nombreux cafés et restaurants. Bâtie sur un promontoire naturel rocheux, le Cap Diamant, la ville s’élève pour surplomber le St-Laurent, fleuve majestueux qui coule à ses pieds et qui la borde.


L’île d’Orléans

Parce que «l’île d’Orléans est un bateau de terre, de champs et d’arbres, quinavigue au milieu du fleuve Saint-Laurent », comme le chantait Félix Leclerc, une des grandes âmes du Québec. L’île d’Orléans, c’est le 1er nid de la civilisation française en Amérique du Nord, le patrimoine architectural de l’île nous le rappelle sans cesse. Les points de vue sur le fleuve et sur les montagnes sont nombreux et superbes. Faire le tour de l’île, c’est « 42 milles de choses tranquilles »…


La région de Charlevoix

A voir et à faire au Québec : région de CharlevoixPassé Québec, direction nord-est, on suit le Saint-Laurent qui s’élargit pour passer de moins de 1 km à plus de 20 km de largeur. Charlevoix, c’est la rencontre des montagnes et du fleuve. La route serpente au milieu de ce décor grandiose où la rencontre de ces géants offre un spectacle à ne pas manquer. A voir pour les nombreux points de vue impressionnants, pour les parcs nationaux, pour l’île aux Coudres, pour la culture, et pour la lumière si particulière qui habille cette région. Amis marcheurs, vous trouverez dans cette région des randonnées qui figurent parmi mon Top 10 des randonnées pédestres au Québec.


Le fleuve Saint-Laurent et ses îles

Le fleuve St-Laurent et ses îlesLe fleuve « aux grandes eaux » comme le surnommait Frédéric Back, grand illustrateur qui a passé une partie de sa vie à créer des œuvres sur le fleuve Saint-Laurent. Si vous venez au Québec, vous le verrez parfois un peu, parfois beaucoup. Il est partout. Il vient des Grands Lacs pour s’étirer jusqu’à l’océan Atlantique. En chemin, il se transforme au gré des paysages. De fleuve, il devient un estuaire important, avant de grossir encore pour devenir un golfe grandiose, et finalement se marier avec l’océan. Sur son dos, des centaines d’îles, petites et grandes, comme l’île de Montréal, l’île d’Orléans, l’île aux Coudres, l’île du Pot-à-l’Eau-de-Vie… et bien d’autres encore aux noms enchanteurs. Le fleuve, c’est une grande part de l’identité des gens d’ici, c’est l’artère de vie principale du pays. Le fleuve Saint-Laurent, parce qu’il est beau, tout simplement.


Le Rocher Percé et l’île Bonaventure

A voir et à faire au Québec : Rocher Percé et île BonaventurePour vous rendre au Rocher Percé, il vous faudra traverser la Gaspésie, une magnifique région aux paysages maritimes d’une beauté sauvage. Une fois au bout de la route, le Rocher Percé vous attend. C’est un énorme bloc, sorte de vaisseau de pierre qui fait face au village de Percé, tel un gros paquebot arrêté le temps d’une escale.  Un peu plus loin au large, l’île Bonaventure, célèbre pour sa colonie de fous de Bassan de 60 000 individus, et pour son patrimoine bâti, dernier témoin de la vie des insulaires du siècle dernier. Ensemble, ils composent le parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé. Un parc sculpté par le temps et la mer, à l’extrémité de la péninsule gaspésienne, au bout des terres. A faire : la croisière au Rocher Percé et île Bonaventure, qui vous donnera l’occasion d’explorer certains sentiers et d’aller voir de près les magnifiques Fous de Bassan.


 Le village de Tadoussac

A voir et à faire au Québec : Village de TadoussacSitué au confluent de la rivière Saguenay et du fleuve Saint-Laurent, Tadoussac est dépositaire d’un riche patrimoine naturel et culturel. C’est ici que l’histoire a commencé pour les Français, qui y ont installé leur 1er poste de traite de fourrures. Mais, si les touristes sont si nombreux à s’y rendre, c’est surtout pour son environnement marin exceptionnel. Le fjord du Saguenay débouche devant Tadoussac, avec l’allure d’un paysage de début de création, c’est impressionnant et sublime. C’est aussi un lieu de fréquentation très important de nombreuses espèces de baleines qui viennent dans la région pour s’alimenter ou y vivre à longueur d’année, comme le béluga, petite baleine blanche à la silhouette singulière. Des visiteurs du monde entier convergent à Tadoussac et dans la région faire une croisière d’observation afin d’assister à ce spectacle rare et fascinant.


Le Fjord du Saguenay

A voir et à faire au Québec : fjord du SaguenayLe fjord qui court sur environ 120 km est un trait d’union géologique entre le lac Saint-Jean et le fleuve Saint-Laurent. A certains endroits, ses parois culminent à plus de 400 m et offrent des points de vue à couper le souffle. Randonnées pédestres et activités nautiques raviront les amateurs d’aventures et de sensations. Un arrêt à Sainte-Rose-du-Nord, au parc du Cap Jaseux et au parc du Saguenay, s’impose pour ne rien manquer de sa beauté.


Le zoo sauvage de St-Félicien

A voir et à faire au Québec : Zoo sauvage de St-FélicienSitué dans la région du Lac St-Jean, le zoo sauvage de St-Félicien est le seul endroit au Québec où il est possible de voir autant d’animaux du Canada en semi-liberté. Ours blancs, ours noirs, grizzlys, orignaux, wapitis, caribous, bisons, loups, coyotes, couguars, mouflons, castors, loutres, carcajous… et tant d’autres encore. C’est plus qu’un zoo, c’est un centre de conservation de la biodiversité boréale, ce grand écosystème qui ceinture la planète, du Canada à la Sibérie. Le zoo sauvage, c’est une rencontre avec la faune du pays, mise en scène par des gens qui l’aiment et en prennent soin. Incontournable.


Dormir dans une pourvoirie

A voir et à faire au Québec : Dormir dans une Pourvoirie Mais qu’est-ce donc qu’une pourvoirie ? Une pourvoirie, c’est un hébergement au coeur de la nature, plutôt rustique (pas toutes), spécialisé avant tout dans les activités de chasse et de pêche. Ces pourvoiries « pourvoient » en matériel et personnel pour encadrer ces activités. Mais depuis quelques années, nombre d’entre elles se sont diversifiées, conscientes qu’elles possédaient des atouts majeurs pour attirer une clientèle à la recherche d’un séjour en nature, avec une foule d’activités de plein air pour toute la famille. Au menu : observation et interprétation de la faune, activités canot, kayak, pédalo, sentiers de randonnée… Incontournable pour ceux qui souhaitent plonger dans l’immensité naturelle du pays, au milieu de la flore et de la faune. Voici un exemple de parcours, L’Insolite Grandeur Nature, qui inclut 2 nuits à la pourvoirie du Triton (en photo), dans un cadre nature exceptionnel.


Le sommet du Mont-Royal à Montréal

A voir et à faire au Québec : le sommet du Mt RoyalJ’ai choisi le sommet du Mont-Royal pour au moins 3 raisons. La 1ère c’est qu’en vous rendant au sommet de cette montagne, vous serez forcément à Montréal, métropole de la province de Québec. Montréal, c’est une grande ville, décontractée, à dimension humaine, où il fait bon vivre. Y faire escale est un  incontournable.

La 2ème raison, c’est que le sommet du Mont-Royal est le point culminant de la ville, à 233 m d’altitude. Un belvédère y est aménagé, c’est la plus belle terrasse en ville ! Devant vous, une vue panoramique : la ville s’offre à vous, s’étalant entre le fleuve Saint-Laurent qui la borde au sud et le Mont-Royal qui la contient au nord.

La 3ème raison, c’est que le Mont-Royal est un parc, le poumon vert de la ville, une oasis habillée par une nature riche et variée. Parmi ses habitants, vous en rencontrerez quelques-uns des plus mignons, les écureuils ! Curieux et gourmands, ils n’hésiteront pas à s’approcher de vous pour quêter de la nourriture (ne les nourrissez pas ! c’est interdit, mais vous pouvez les prendre en photo, ils se prêtent au jeu volontiers, ils savent bien qui sont les véritables vedettes du parc !


Vivre une expérience amérindienne

A voir et à faire au Québec : Tourisme autochtone ll suffit de sonder les vacanciers pour savoir que l’histoire et la culture autochtone les intéressent beaucoup. Il y a une demande croissante pour découvrir encore plus l’identité des premiers peuples. Il existe bien quelques lieux, sites, et communautés qui sont actifs et ouverts au développement du tourisme autochtone, mais cela reste encore assez marginal. Le désir et l’implication des nations amérindiennes du Québec (en plein essor) contribueront à enrichir l’offre touristique avec de nouveaux produits culturels et authentiques. A faire :
Assister à un Pow-wow : rassemblement des Premières Nations, manifestations festives qui font vivre leur héritage culturel à travers les danses et les chants traditionnels. C’est un moment idéal pour vivre l’expérience de leurs cultures, de leurs rites et traditions.
Hébergement : hôtel-Musée des Premières Nations (sur le territoire des Hurons-Wendats)


Ça donne envie non ?
Avant de conclure, une petite remarque s’impose. J’entends déjà des petites voix me dire que j’ai oublié tel ou tel incontournable… J’en conviens tout de suite, c’est impossible de tout mettre dans un top 10, tout simplement parce que le Québec en a bien plus 😉 C’est un fait indiscutable. J’écrirai donc un second article, avec le top 10 des incontournables oubliés.

Alors, sortez vos stylos, échauffez vos doigts, et écrivez-moi VOS incontournables, je ferais un second article pour les « injustement oubliés »,  et le vôtre y sera peut-être. Car un incontournable, c’est un lieu, un attrait, un site, un hébergement, une activité, une rencontre… qui vous a marqué, qui vous a rejoint.

En attendant de vous lire, voici 3 exemples d’autotours qui vous permettront de croiser les incontournables listés sur votre chemin :

Le Québec panoramique – 19 jours
Le Vagabond – 14 jours
Le Québec vu ciel – 11 jours
Et pour vous, quels sont les incontournables à ne pas manquer ?


Stéphane Le Guide
« Sur les routes et chemins, au pays des grands espaces »

© Vous souhaitez publier ou partager cet article ?
Contactez-moi à : stef@www.parcourscanada.com

 

Écrit par Mathilde Linossier

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *