L’île-du-Prince-Édouard : plages, couleurs et douceur de vivre

Qui parmi vous, Ô vacanciers, a déjà entendu parler de l’Île-du-Prince-Édouard ?
Personne, ou à peu près personne, j’imagine…  Et pourtant, l’Île-du-Prince-Édouard est dotée d’un charme fou ! Elle est belle et douce comme ses nombreuses plages de sable, colorée comme ses falaises rougeoyantes (si caractéristiques), et champêtre avec ses paysages agricoles qui marient si bien le vert et le rouge.

Je n’avais encore jamais eu l’occasion de fouler le sol de l’Île-du-Prince-Édouard, mais grâce à la Grande Traversée (road trip de 6 mois pour traverser les 10 provinces canadiennes), l’île devenait une étape incontournable.

Je n’y suis resté que 3 jours, mais cela a suffi à me séduire et écrire cet article pour partager quelques-uns des endroits visités. Et qui sait, peut-être mettrez-vous au menu de votre futur voyage au Canada cette petite île aux 1000 trésors…


carte localisation Île-du-Prince-Édouard

Mais c’est où ça l’Île-du-Prince-Édouard ? Et puis, qui est donc ce Édouard ?
(La réponse à cette 2e question se trouve en fin d’article… et vous allez être surpris !)

Pour trouver l’Île-du-Prince-Édouard, il faut tourner la tête du côté de l’Atlantique. Elle fait partie des provinces maritimes, avec le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador. Malgré sa petite taille (5 600 km2), l’île est l’une des 10 provinces qui composent le Canada.


Pont de la Confédération Île-du-Prince-Édouard
Les présentations étant faites, entrons sur l’île par le pont le plus célèbre du pays, le pont de la Confédération ! Depuis 1992, cette remarquable construction enjambe l’eau sur 12.9 km, entre Borden-Carleton (sur l’île) et le Centre Nature du Cap Jourimain (au Nouveau-Brunswick). Ce dernier est d’ailleurs un très bon endroit pour prendre le pont en photo et l’accès est gratuit.


Voici les 5 régions touristiques de l’île du Prince-Édouard
Distance d’ouest en est, entre North Cape et East Point = 254 km
Distance du nord au sud, entre Cavendish et Borden-Carleton (pont) = 45 km

carte Île-du-Prince-Édouardcarte Île-du-Prince-Édouard

Ne disposant que de 3 jours pour visiter ce petit coin de paradis terrestre, j’ai décidé de me concentrer sur le centre de l’île, entre Victoria-by-the-sea sur la côte sud, et le parc national de l’Île-du-Prince-Édouard sur la côte nord, en passant par la capitale, Charlottetown.


Victoria-by-the-sea  


(vidéo : 50 secondes)

Victoria-by-the-sea
 : attention, émerveillement à l’horizon ! Côte découpée, plage aux couleurs irréelles, c’est plus qu’une carte postale avec des paysages superbes, c’est un petit bijou aux reflets rougeoyants embelli par une côte escarpée plongeant dans les eaux du golfe Saint-Laurent.

Il fait bon flâner également dans les rues de ce charmant village de pêche historique aux jolies maisons colorées, situé sur la côte sud (face au Nouveau-Brunswick) à moins de 20 minutes du pont de la Confédération, et à 30 min de la capitale, Charlottetown.

Maisons à Victoria-By-the-Sea


Le parc national de l’Île-du-Prince-Édouard

L’Île-du-Prince-Édouard, petite île, mais grand jardin naturel, est choyée avec 23 parcs provinciaux et un parc national. Les plages de sable fin, les dunes et les falaises rouges tiennent le premier rôle des paysages enchanteurs de l’île. 

Le parc national de l’Île-du-Prince-Édouard épouse la côte nord de l’Île sur près de 60 km, et présente certains des plus beaux trésors de l’île, comme la plage de Cavendish, la promenade Gulf Shore et les magnifiques paysages de Greenwich.

carte parc national de l'île-du-Prince-Édouard

Suggestion : il y a de nombreux cottages sur l’île et notamment dans le secteur du parc national. Si vous prévoyez de passer plusieurs jours sur place pour profiter des différents secteurs, c’est une solution économique (selon la saison, sachant que certains appliquent le prix basse saison jusqu’au 21 juin) et pratique si on voyage à plusieurs.

Un petit mot sur les activités à faire dans le parc
Île-du-Prince-Édouard = plages ! Il fait bon se baigner dans les eaux tempérées qui entourent l’île. Selon le secteur et la côte, la température peut aller jusqu’à 23 degrés en été. Si vous aimez les plages, vous aurez le choix !

Pour le vélo, l’activité est populaire sur l’île (qui est plate ou presque, ce qui rend le coup de pédale facile et agréable). Si vous n’avez pas votre bicyclette avec vous, vous trouverez à coup sûr une monture dans un des magasins de location de l’île.

Si vous êtes amateur de marche, vous prendrez votre pied à fouler quelques-uns des sentiers qui parsèment l’île. Vous y trouverez par exemple le Sentier de la Confédération, qui s’étire sur plus de 400 km (ça ira ?)

Voici les cartes détaillées des secteurs du parc (carte générale juste au-dessus) :

Carte 1 : Secteur Cavendish – North Rustico
 parc national de l'île-du-Prince-Édouard

Plage de Cavendish
Jolie plage, et des points de vue sur des falaises de grès rouge, typique de la côte nord de l’île.
Plage de Cavendish au parc national de l'île-du-Prince-Édouard

Départ du sentier Cavendish Dunelands et du sentier de la plage de Cavendish.
Sentier des dunes au parc national de l'île-du-Prince-Édouard


Oceanview lookout
Belvédère avec magnifiques points de vue sur l’océan! Excellent arrêt pique-nique. Autre accès au sentier Cavendish Dunelands.
Oceanview lookout au parc national de l'île-du-Prince-Édouard


Site patrimonial Green Gables

À proximité de la plage de Cavendish se trouve l’emblématique Maison Green Gables et le lieu historique national de LM Montgomery’s Cavendish. Il est possible de visiter la maison originale Green Gables et de se promener dans les jardins du XIXe siècle et les sentiers environnants. Si vous voulez lire un classique de la littérature canadienne, c’est l’occasion avec Anne, la maison aux pignons verts, de l’auteur Lucy Maud Montgomery. Les images suscitées par ce roman à succès de 1908 rejoignent le vécu de l’auteur puisqu’on sait qu’elle a puisé son inspiration dans le décor bucolique de cette ferme et de ses abords pour situer son célèbre roman.
Maison Green Gables


North Rustico
Petit village de pêcheur typique de l’île, et qui offre tous les services. Envie de fruits de mer ? Un bon homard ?
Port de North RusticoPort de North Rustico

Bon à savoir : Depuis la plage de North Rustico, on peut prendre le sentier G du parc national qui amène jusqu’au secteur du camping Cavendish (8.5 km par trajet).


Carte 2 : Secteur Brackley-Dalvay
carte parc national de l'île-du-Prince-Édouard


Secteur Brackley,
plage de l’île Robinsons
plage ïle Robinsons au parc national de l'île-du-Prince-Édouard

Très bon endroit pour les amateurs de vélo, mais aussi pour les randonneurs. Réseau de 5 km de boucles entrelacées, dont une boucle qui fait tout le tour de l’île. Le sentier principal comprend 11 éléments techniques pour les cyclistes.

Bon à savoir : Un sens est imposé, les randonneurs doivent partir par la droite et les cyclistes par la gauche pour que ce soit plus facile de se croiser.

Secteur Brackley, Gulf Shore Parkway East
Gulfshore parkway au parc national de l'île-du-Prince-ÉdouardGulfshore parkway au parc national de l'île-du-Prince-Édouard


Plage de Stanhope
, secteur Dalvey
Plage de Stanhope au parc national de l'île-du-Prince-Édouard

Bon à savoir : Il y a de nombreux cottages à louer à Stanhope. Toutefois, le village n’offre aucun service à part 2-3 places pour se restaurer, toutes regroupées au minuscule wharf. Attention, il y a un seul restaurant ouvert avant la haute saison soit le Richard’s fresh seafood qui a une partie « eatery » et une partie « fish market » (fermé en dehors de la haute saison). Pour cuisiner dans votre cottage, prévoyez de faire des courses à Charlottetown avant d’arriver.


Carte 3 : Secteur Greenwichcarte parc national de l'île-du-Prince-Édouard

C’est le secteur pour voir les plus belles dunes !
Dunes de Greenwich sur l'île-du-Prince-Édouard
Sentier Greenwich Dunes / 4.8 km – niveau moyen
Traverse les champs d’anciennes fermes familiales, un peuplement forestier et l’étang Bowley (trottoir flottant) en direction des majestueuses dunes de Greenwich. Seule une partie du sentier peut être explorée à vélo, jusqu’au sentier Tlaqatik. Recommandé pour les vélos hybrides ou tout-terrain.

Dunes de Greenwich


CharlottetownHôtel de ville de Charlottetown

Il y a des villes qui vous séduisent au premier coup d’œil, c’est le cas de Charlottetown. La capitale de l’Île affiche un charme victorien et baigne dans une ambiance décontractée, on s’y sent bien tout de suite. La ville est belle et propre, et les édifices patrimoniaux entourés de grands arbres font le décor de la ville.

Le secteur de la marina est très agréable, on y trouve plusieurs commerces et restaurants, des espaces verts et de bien jolies maisons…

Marina de Charlottetown

Charlottetown voiture pompier

Bon plan pour un déjeuner rapide : Grab ‘N Go sur Water Street (coin Queen Street)

Excellents sandwichs et wraps sur mesure, service très rapide, bon rapport qualité-prix ! Vous choisissez tout : le pain, la sauce, le fromage, la viande, les légumes et voilà, votre sandwich sur mesure pour 7.50 $.

Sans oublier une petite douceur avec en primeur le brownie maison et/ou le chocolate chip cookie ! Il ne restera plus qu’à aller déguster le tout au Victoria Park, joli parc urbain qui offre une belle vue sur la mer et sur le phare Brighton.

Charlottetown parc Victoria


L’Île-du-Prince-Édouard, c’est aussi des paysages champêtres

Ce qui frappe une fois sur l’île, ce sont les couleurs, le vert, le jaune et le rouge des champs, le bleu du ciel…
champ de colza sur l'île-du-Prince-Edouard

île-du-Prince-Edouard


Et alors, qui est donc ce fameux Édouard qu’on retrouve dans le nom Île-du-Prince-Édouard ?
C’est en 1799 que les Anglais l’ont officiellement nommée « Prince Edward Island » (Île-du-Prince-Édouard) en l’honneur… du prince Édouard, duc de Kent et de Strathearn, et quatrième fils du roi George III… Bon, c’est bien intéressant me direz-vous, mais encore… Et bien, j’ajouterai que cet Édourd-là n’était nul autre que le père d’une future reine très-très célèbre, dont le règne fut très-très long : la reine Victoria ! (avouez que vous êtes surpris ! 😉


Conclusion

L’Île-du-Prince-Édouard vaut le détour et c’est facile d’intégrer quelques nuitées dans un combiné Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Écosse. Je conseille 3 nuits minimum dans une seule région pour avoir assez de temps pour en profiter sur place. Et si vous avez du temps comme les baleines ont de l’océan, profitez-en plus longuement, le temps d’enfouir vos orteils dans ses nombreuses plages de sable fin…

Voici quelques exemples de road trips bien pensés dans les provinces atlantiques :
  Road trips provinces atlantiques


Ressources
Le guide de l’île-du-Prince-Édouard

Sentiers de randonnée sur l’île-du-Prince-Édouard
http://www.islandtrails.ca/en/search-trails.php


Photos et vidéos © Stéphane Morvan


Stéphane Le Guide
En road trip pour la Grande Traversée des 10 provinces canadiennes, de la mi-mai à la fin octobre 2018.

Suivez-nous sur Instagram !
Suivez-nous sur Facebook !

 

Écrit par Stéphane Morvan

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *